Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Corrélation entre hystérèse cornéenne, facteur de résistance cornéen et amplitude de pulsation oculaire chez les sujets sains - 24/12/08

Doi : JFO-12-2008-31-10-0181-5512-101019-200807932 

A. Ehongo,

V. de Maertelaer,

P. Cullus,

S. Pourjavan

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Corrélation entre hystérèse cornéenne, facteur de résistance cornéen et amplitude de pulsation oculaire chez les sujets sains

Introduction : Le Pascal Dynamic Contour Tonometer (PDCT) permet de mesurer l’amplitude de pulsation oculaire (OPA). L’Ocular Response Analyzer de Reichert (ORA®) évalue les propriétés biomécaniques cornéennes : l’hystérèse cornéenne (CH) et le facteur de résistance cornéen (CRF). L’OPA, le CRF et le CH sont diminués chez les patients glaucomateux. Nous étudions s’il existe chez le sujet sain une corrélation entre les valeurs de l’OPA et celles de l’ORA®.

Matériel et méthodes : Quarante et un adultes, volontaires sains, ont eu de façon prospective et dans l’ordre quatre mesures avec l’ORA®, trois mesures avec le PDCT et deux avec le tonomètre de Goldmann. Les patients avec une pathologie oculaire de surface, un antécédent de chirurgie réfractive ou oculaire, port de lentilles, traitement local ou général ont été exclus de l’étude. La moyenne des mesures par appareil a été utilisée pour le calcul. L’analyse statistique a été faite séparément pour les yeux droits et gauches, et pour l’ensemble des yeux, en utilisant le test de corrélation de Spearman. Nous avons par la suite réalisé une confirmation des résultats par l’analyse de corrélations canoniques, en utilisant le logiciel de SAS pour analyses statistiques.

Résultats : Quatre-vingt-un yeux de 41 sujets, dont 20 femmes, ont été étudiés. L’âge moyen était de 43,6 ± 14,6 ans. La pachymétrie moyenne pour l’œil droit, l’œil gauche et l’ensemble des yeux étaient respectivement de 545 ± 32 µm, de 553 ± 34 µm et de 550 ± 32 µm. La PIO moyenne mesurée au tonomètre de Goldmann était respectivement pour l’œil droit, l’œil gauche et l’ensemble des yeux, de 14,3 ± 2,9 mmHg, de 14,0 ± 2,9 mmHg, et de 14,2 ± 2,9 mmHg. Les coefficients de corrélation de Spearman étaient non significatifs quand l’analyse était faite œil par œil. Pour l’ensemble des yeux, les coefficients de Spearman étaient respectivement de rS = 0,210, p = 0,193 pour OPA/CH, et de rS = 0,388, p = 0,013 pour OPA/CRF. Le résultat était statistiquement significatif pour OPA/CRF. Ce résultat était confirmé par les corrélations canoniques (p = 0,002) et avec cette dernière analyse, une corrélation a aussi été trouvée pour OPA/CH (p = 0,010).

Conclusion : Chez le sujet sain, nous avons trouvé une corrélation statistiquement significative entre les propriétés biomécaniques de la cornée, mesurées avec l’ORA® et l’amplitude de pulsation oculaire mesurée avec le PDCT.

Abstract

Correlation between corneal hysteresis, corneal resistance factor, and ocular pulse amplitude in healthy subjects

Purpose: The Ocular Response Analyzer (ORA®) measures corneal biomechanical properties: corneal hysteresis (CH) and the corneal resistance factor (CRF). The Pascal Dynamic Contour Tonometer (PDCT) measures the ocular pulse amplitude (OPA), which represents the systolic-diastolic variation in intraocular pressure (IOP). Both ORA® and OPA values are lower in glaucoma patients than in normal patients. Our purpose was to assess whether there is a correlation between CH, CRF, and OPA values in healthy subjects.

Design and participants: Prospective observational study including 81 eyes of 41 healthy adult volunteers. Patients with ocular eye disease, previous refractive or intraocular surgery, contact lenses, or topical or general medications were excluded.

Methods: Patients underwent four ORA, three OPA, and two Goldmann Applanation Tonometry (GAT) measurements. For each device, the mean of all measurements were considered for this study. The statistical analysis by Spearman rank correlations was performed for right (RE), left (LE), and both eyes. The correlation between the two eyes of each subject was taken into account and canonical correlations were calculated using the SAS statistical software to improve the power of the analysis.

Results: The mean age was 43.6 ± 14.6 years. The mean central corneal thickness was 545 ± 32 µm for RE, 553 ± 34 µm for LE, and 550 ± 32 µm for both eyes. The mean IOPGAT values for RE, LE, and both eyes were, respectively 14.3 ± 2.9 mmHg, 14.0 ± 2.9 mmHg, and 14.2 ± 2.9 mmHg. Spearman correlations were not statistically significant for separated RE and LE analysis. For both eyes, these correlations were rS = 0.210, p = 0.193 for OPA/CH and rS = 0.388, p = 0.013 for OPA/CRF. The Spearman correlation was statistically significant for OPA/CRF. This result was confirmed by canonical correlations (p = 0.002) and in addition, CH was statistically correlated to OPA in the latter analysis (p = 0.010).

Conclusion: A statistically significant correlation was found between corneal biomechanical property values as measured by ORA® and ocular pulse amplitude values as measured by PDCT in healthy subjects.


Mots clés : Hystérèse cornéenne , facteur de résistance cornéen , amplitude de pulsation oculaire , tonomètre de Pascal , analyseur oculaire de Reichert

Keywords: Corneal hysteresis , corneal resistance factor , ocular pulse amplitude , Pascal dynamic contour tonometer , ocular response analyzer


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 10

P. 999-1005 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Néovascularisation choroïdienne au cours d’un déficit en Long-Chain 3-Hydroxyacyl CoA Dehydrogenase (LCHAD)
  • D. Stopek, E. Gitteau Lala, F. Labarthe, M.L. Le Lez, S. Majzoub, P. Castelnau, P.J. Pisella
| Article suivant Article suivant
  • Traitement chirurgical des lymphangiomes orbitaires diffus de l’adulte : à propos de deux cas
  • A. Berthout, P.V. Jacomet, M. Putterman, O. Galatoire, S. Morax

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.