Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Formation et apprentissage des extractions - 10/03/09

Doi : 10.1016/S0368-2315(08)74766-5 
O. Dupuis
CHU Lyon-sud, service de gynécologie obstétrique, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’extraction par forceps, ventouse ou spatule permet d’une part de soustraire rapidement un fœtus à une situation potentiellement dangereuse souvent inopinée, et d’autre part d’éviter une partie des complications maternelles secondaires aux dystocies prolongées. En France elles concernent un peu plus de 10 % des naissances. La formation a pour objectif d’optimiser la sécurité maternelle et fœtale. Elle doit permettre à l’obstétricien(ne) de poser ou de réfuter une indication, de choisir l’instrument, de l’utiliser correctement et de connaître les principes du contrôle qualité appliqué à l’extraction instrumentale. La formation traditionnelle par compagnonnage est soumise à des contraintes spécifiques absentes d’une formation chirurgicale classique : des contraintes spatiales concernent le formateur et le formé qui n’ont visuellement accès qu’à une partie limitée du canal pelvien ou de la tête fœtale et des contraintes temporelles surviennent chaque fois que l’extraction est urgente. Des contraintes médico-légales sont également présentes : le repos de sécurité est obligatoire et diminue le temps disponible pour la formation. Enfin il existe des contraintes « sociétales » qui consistent en une quasi-obligation de résultat rendant les échecs ou les complications des extractions difficilement acceptables par les familles. La formation traditionnelle peut aujourd’hui être complétée par un apprentissage par simulation qui permet de s’affranchir de la plupart des contraintes et une adaptation individuelle de l’enseignement aux capacités psychotechniques de l’étudiant (NP4). La formation doit comprendre l’apprentissage du forceps, de la ventouse obstétricale, et si possible des spatules. Le maintien des compétences liées à l’extraction instrumentale fera l’objet d’une évaluation continue individuelle et confidentielle. Des études prospectives comparant les différents modes de formation doivent être encouragées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The appropriate use of forceps, vacuums or spatulas facilitates the rapid delivery of foetuses faced with life-threatening situations. It also makes possible the relief of certain cases of prolonged second-stage labor. In France, operative vaginal delivery (OVD) accounts for approximately 10% of all births. OVD training aims to optimize maternal, as well as neonatal safety. It should enable trainees to indicate or contraindicate an OVD safely, as well as to choose the appropriate instrument, use it correctly, and master quality control principles. Traditional OVD training is confronted with both spatial and time-related limitations. Spatial constraints involve both the teacher and trainee who only have limited visual access to the pelvic canal, and the head of the foetus; the time constraint occurs whenever the OVD occurs in an emergency setting. These limitations have been further aggravated by new constraints: decreasing time dedicated to training (European safety rules prohibit work the day after night duty), increasing litigation, and constraints imposed by society. Training by means of simulation removes such limitations making it possible to both avoid exposing pregnant women to the hazards of traditional training, and adapt the training to the skills of each trainee. OVD training should include forceps, vacuums and the use of spatulas. The OVD skills of obstetricians should be audited regularly on both a personal and a confidential level. Such audits could be based on a method using a simulator. Prospective studies comparing traditional and simulation-based training should be encouraged.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Extraction instrumentale, Forceps, Ventouse, Spatule, Enseignement, Formation

Keywords : Operative vaginal delivery, Forceps, Vacuum, Education, Training


Plan

Plan indisponible

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 8S1

P. S288-S296 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspects médico-légaux de l’extraction instrumentale
  • F. Pierre, M. Jousse
| Article suivant Article suivant
  • Texte des recommandations : Guidelines

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.