Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Unguided sacroiliac injection: Effect on refractory buttock pain in patients with spondyloarthropathies - 06/05/09

Doi : 10.1016/j.lpm.2008.09.028 
Shahram Sadreddini 1, , Hamid Noshad 1, Mahshid Molaeefard 2, Mohammad-Reza Ardalan 1, Morteza Ghojazadeh 1, Seyed-Kazem Shakouri 1
1 Tabriz University (Medical Sciences), Tabriz, Iran 
2 General physician, Tehran- Iran 

Sadreddini Shahram, Rheumatology Department, Tabriz University of medical sciences, Tabriz, Iran.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Objective

This study was designed to evaluate the efficacy and safety of unguided sacroiliac injections for refractory sacroiliac pain due to spondyloarthropathies.

Method

An open-label clinical trial lasted 20 weeks for each of 29 patients, with different subtypes of spondyloarthropathies. It was conducted from September 2004 through January 2007. In patients with refractory inflammatory buttock pain (the inclusion criterion), we performed unguided injections of triamcinolone acetonide 40mg into each sacroiliac joint on an outpatient basis. Assessments by patients and clinicians were recorded at baseline and every 4 weeks until the end of the study.

Results

At week 4, significant decreases were seen in the patients’ assessment of pain, morning stiffness, and sleep disturbance and in the clinicians’ sacroiliac examination score. Pain reduction, as scored by patient and clinician, was maintained through week 20. No significant improvement was seen on the finger-to-floor or Schober tests. Magnetic resonance imaging (MRI) results showed a significant decrease in inflammatory scores after the sacroiliac injections. The patients’ pain score and sleep disturbance were both clearly associated with the MRI inflammation index. The injection was well tolerated by all patients and no serious adverse event was seen.

Conclusion

This technique for sacroiliac injection was effective, and the final results showed a significant improvement in pain, similar to that with imaging-guided interventions. Trained physicians can perform this procedure safely in outpatient settings.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Cette étude a évalué l’efficacité et la tolérance d’infiltrations non guidées des sacro-iliaques chez des sujets atteints de spondyloarthropathies souffrant de douleurs fessières réfractaires.

Méthode

Vingt-neuf patients ayant une spondyloarthropathie de causes diverses et souffrant de douleurs fessières inflammatoires réfractaires (critère d’inclusion) ont été inclus dans cette étude clinique ouverte d’une durée de 20 semaines conduite entre septembre 2004 et janvier 2007. Le traitement a consisté en l’injection de 40mg d’acétonide de triamcinolone dans chaque articulation sacro-iliaque, pratiquée en ambulatoire sans guidage. Une évaluation par le patient et l’investigateur était réalisée à l’inclusion puis toutes les 4 semaines jusqu’à la fin de l’étude.

Résultats

A 4 semaines, l’auto-évaluation montrait une diminution significative de la douleur, de la raideur matinale et des troubles du sommeil. L’examen clinique était significativement amélioré. La réduction de la douleur (auto-évaluation et évaluation clinique) était maintenue jusqu’en semaine 20. La distance doigt-sol et le test de Schober n’étaient pas significativement améliorés. Une diminution significative du score inflammatoire était observée à l’IRM. La douleur et les troubles du sommeil auto-évalués étaient associés au score IRM. L’infiltration a été bien tolérée par tous les patients et aucun effet indésirable grave n’a été observé.

Conclusion

L’infiltration des sacro-iliaques selon cette technique est efficace, le résultat final montrant une amélioration significative de la douleur de même ampleur que celle obtenue par l’infiltration guidée. Elle peut être pratiquée sans risque chez des patients en ambulatoire par des médecins entraînés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 5

P. 710-716 - mai 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude de 22 observations de neuroBehçet dans une série de 170 maladies de Behçet
  • Aline Tohmé, Salam Koussa, Soha Haddad-Zébouni, Bassam El-Rassi, Elie Ghayad
| Article suivant Article suivant
  • Statines : quelle hépatotoxicité et quelle surveillance?
  • Jean-François Cadranel, Mimouna Seddik, Sylvia Loric, Sandrine Jeanne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.