Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Validation de l’échelle d’évaluation du risque suicidaire RSD après tentative de suicide chez 320 patients hospitalisés dans un service d’urgence - 03/06/09

Doi : 10.1016/j.jtcc.2009.04.001 
Jean-Luc Ducher a, , Fabrice Kwiatkowski b, Carole Dupuy c, Jean-Philippe Mangeon d, Annie Feral d, Jeannot Schmidt e, Pierre-Michel Llorca e
a Clinique de l’Auzon, La Roche Blanche, France 
b Centre Jean-Perrin, Clermont-Ferrand, France 
c Hôpital S.-Veil, Eaubonne-Montmorency, France 
d CHS Sainte-Marie, Clermont-Ferrand, France 
e CHU de Clermont-Ferrand, Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant. 8, boulevard Pasteur, 63000 Clermont-Ferrand, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La validité de l’échelle d’évaluation du risque suicidaire RSD de Ducher a été étudiée dans plusieurs publications permettant d’apprécier ses qualités métrologiques (validité concourante, empirique et prédictive). Ces études ont également montré que le risque suicidaire d’un patient dépressif paraissait plus lié à son niveau d’anxiété qu’à son niveau de dépression et que les antidépresseurs n’étaient pas égaux face au risque suicidaire. Mais aucune étude n’avait jamais été faite chez des patients suicidants. C’est ce que nous avons réalisé chez 320 patients hospitalisés en service d’urgence après leur passage à l’acte. La nécessité d’intervention face à un patient en risque suicidaire fait que seule une validation externe reste possible. Les critères de gravité suivants ont donc été retenus : la prescription d’antidépresseurs ; la présence probable d’un trouble psychiatrique associé ; les antécédents éventuels d’hospitalisation en psychiatrie ; le nombre de tentatives de suicide antérieures ; le type de critique exprimée par rapport à l’acte ; et bien sûr, l’orientation souhaitable du patient. Le score de l’échelle RSD chez ces patients suicidants se révèle très corrélé à ces critères de gravité. Ces résultats permettent de conclure à la validité de l’échelle RSD chez les patients en crise suicidaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The validity of the Ducher RSD scale evaluating the suicide risk has been studied in various publications that have reported its metrologic qualities (concurrent, empiric and predictive). They revealed that the suicide risk of depressive patients was more related to their anxiety level than to their level of depression. They also showed the differential efficacy of some antidepressants on the suicide risk. However, none has ever concerned patients who have attempted suicide. We conducted such a study among 320 patients, hospitalised in an emergency service after their attempt. Considering the necessity to handle the crisis of suicidal patients, only an external validation remains possible. Hence, the following gravity criteria have been selected: prescription of antidepressants; probable presence of an associated psychiatric disorder; eventual history of psychiatric hospitalisation; number of previous suicide attempts; type of criticism expressed after the attempt; and of course, the appropriate orientation of the patient. The RSD scale scores of the patients who have attempted suicide appear closely correlated to these gravity criteria. The results enable us to conclude that the RSD scale is valid among patients in a suicidal crisis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Suicide, Tentative de suicide, Échelle, RSD, Risque suicidaire, Crise suicidaire

Keywords : Suicide, Suicide attempt, Scale, RSD, Suicidal risk, Suicidal crisis


Plan


 Présenté aux 35e journées scientifiques de Thérapie Comportementale et Cognitive (Paris, 14 et 15 décembre 2007).


© 2009  Association française de thérapie comportementale et cognitive. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 1

P. 47-52 - mars 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude des problèmes comportementaux et émotionnels chez l’adolescent : faisabilité et validité de l’approche ESM
  • Reda Salamon, Elizabeth I.-Johnson, Olivier Grondin, Joel Swendsen
| Article suivant Article suivant
  • Thérapie existentielle, I. Yalom. Éditions Galaade, Paris (2008). 755 pp.
  • Christophe André

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.