Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge préhospitalière des traumatisés crâniens - 01/01/03

Doi : 10.1016/j.annfar.2003.09.021 

J.-P.M.  Rouxel a ,  K.  Tazarourte b ,  S.  Le Moigno a ,  C.  Ract a ,  B.  Vigué a * *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif. - Évaluer la prise en charge préhospitalière des patients traumatisés crâniens (TC).

Patients et méthodes. - Tous les TC admis à l'hôpital de Bicêtre de 1995 à 1999 ont été étudiés rétrospectivement. Le score de Glasgow (GCS), la pression artérielle moyenne (PAM) et la saturation artérielle en O2 (SpO2) notés sur les lieux de l'accident ont été comparés aux mêmes paramètres à l'arrivée à l'hôpital. Les traitements institués pendant le transport et le premier bilan à l'hôpital ont été relevés. Chaque paramètre a été statistiquement comparé au devenir à six mois, puis une analyse multivariée a testé l'ensemble des paramètres significatifs.

Résultats. - Durant la période d'étude, 304 patients ont été inclus, 80 % avaient un GCS ≤ 8 et 45 % un GCS à 3. Aacute; six mois, la mortalité était de 45 % et 43 % des patients présentaient des séquelles modérées ou absentes. Le délai moyen d'arrivée à l'hôpital était de 2 h 55 ± 1 h 40. Pendant le transport, alors que 75 % des épisodes d'hypoxémie ont été corrigés, le GCS et la pression artérielle ont significativement diminué. Aucun des patients ayant présenté une mydriase aréactive n'a reçu d'osmothérapie, et tous ceux qui ont conservé cette aréactivité pupillaire jusqu'à l'hôpital sont décédés (n = 55). Après analyse multivariée, les facteurs restant significativement liés au pronostic sont la PAM sur les lieux de l'accident (p < 0,025) et, à l'arrivée à l'hôpital, le SAPS II (p < 0,001), le GCS (p < 0,001), une mydriase aréactive (p < 0,025), une glycémie élevée (p < 0,025) et une hémoglobine basse (p < 0,001).

Conclusion. - Respecter les recommandations est essentiel pour améliorer la prise en charge. Les traitements préhospitaliers permettent de corriger les hypoxémies, mais l'hypotension artérielle n'est pas suffisamment traitée. L'absence d'osmothérapie en cas de mydriase aréactive est peu compréhensible. Les circuits de prise en charge doivent être améliorés pour raccourcir les délais d'arrivée à l'hôpital. Tout ces éléments, médicaux et organisationnels, peuvent diminuer la trop forte mortalité et améliorer le pronostic des TC.

Mots clés  : Traumatisme crânien ; Transport préhospitalier ; Hypotension artérielle ; Mydriase ; Osmothérapie ; Pronostic.

Abstract

Objective. - To evaluate the effectiveness of prehospital medical care in head-injured patients.

Patients and methods. - All head-injured patients admitted in Bicêtre hospital from 1995 to 1999 were retrospectively studied. Glasgow Coma Scale (GCS) score, mean arterial pressure (MAP) and SpO2 measured on the field were compared to GCS, MAP and SpO2 on arrival in the hospital. All treatments given during transport and first data recorded in the hospital were noted. Each parameter was compared to outcome at 6 months. Then, significant parameters were compared with a multivariate analysis.

Results. - Three hundred and four patients were included, 80% had a GCS ≤ 8 and 45% a GCS = 3. At 6 months, 43% of the patients had no or mild sequelae and 45% died. Prehospital time was 2 h 55 min ± 1 h 40 min. During transport, 75% of hypoxemic events were corrected, but GCS and MAP decreased significantly. None of the patients with non-reactive mydriasis received any osmotherapy and all patients with non-reactive mydriasis until hospital admission died (n = 55). After multivariate analysis, parameters significantly related to outcome were, on the field, MAP (p < 0.025) and at hospital SAPS II (p < 0,001), GCS (p < 0.001), non-reactive mydriasis (p < 0.025), hyperglycemia (p < 0.025) and low haemoglobinemia (p < 0.001).

Conclusion. - Respect of guidelines is important to improve medical care. Prehospital management corrected hypoxemia but not hypotension. The lack of osmotherapy after mydriasis cannot be explained and is probably an error. Patient route must be simplified to decrease time delay from field to hospital. Improvement in prehospital care may decrease mortality in head-injured patients.

Mots clés  : Head injury ; Medical prehospital transport ; Secondary brain damage ; Hypoxemia ; Hypotension ; Outcome.

Plan



© 2003  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 1

P. 6-14 - février 2004 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.