Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rehabilitation of arm function after stroke. Literature review - 10/06/09

Doi : 10.1016/j.rehab.2008.10.003 
L. Oujamaa a, , b , I. Relave a, J. Froger a, b, D. Mottet b, J.-Y. Pelissier a, b
a Unité de rééducation et réadaptation neurologique, département de MPR, hôpital Carémeau, centre médical Le-Grau-du-Roi, place Robert-Debré, 30029 Nîmes cedex 04, France 
b UFR STAPS, laboratoire efficience et déficience motrice EA 2991 et institut fédératif de recherche sur le handicap (IFR 25), université de Montpellier-I, 700, avenue du Pic-St-Loup, 34090 Montpellier, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Introduction

In the recent literature we can find many articles dealing with upper extremity rehabilitation in stroke patients. New techniques, still under evaluation, are becoming the practical applications for the concept of post-stroke brain plasticity.

Methods

This literature review focuses on controlled randomized studies, reviews and meta-analyses published in the English language from 2004 to 2008. The research was conducted in MEDLINE with the following keywords: “upper limb”, “stroke”, “rehabilitation”.

Results

We reviewed 66 studies. The main therapeutic strategies are: activation of the ipsilesional motor cortex, inhibition of the contralesional motor cortex and modulation of the sensory afferents. Keeping a cortical representation of the upper limb distal extremity could prevent the learned non-use phenomenon. The modulation of sensory afferents is then proposed: distal cutaneous electrostimulation, anesthesia of the healthy limb, mirror therapy, virtual reality. Intensifying the rehabilitation care means increasing the total hours of rehabilitation dedicated to the paretic limb (proprioceptive stimulation and repetitive movements). This specific rehabilitation is facilitated by robot-aided therapy in the active-assisted mode, neuromuscular electrostimulation and bilateral task training. Intensifying the rehabilitation training program significantly improves the arm function outcome when performed during subacute stroke rehabilitation (< six months). Ipsilesional neurostimulation as well as mental practice optimize the effect of repetitive gestures for slight motor impairments. Contralesional neurostimulation or anesthesia of the healthy hand both improve the paretic hand’s dexterity via a decrease of the transcallosal inhibition. This pathophysiological mechanism could also explain the positive impact of constraint-induced movement therapy (CI therapy) in an environmental setting for chronic stroke patients.

Conclusion

To ensure a positive functional outcome, stroke rehabilitation programs are based on task-oriented repetitive training. This literature review shows that exercising the hemiparetic hand and wrist is essential in all stages of a stroke rehabilitation program. New data stemming from neurosciences suggest that ipsilesional corticospinal excitability should be a priority.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La rééducation du membre supérieur hémiplégique après accident vasculaire cérébral fait l’objet d’une large littérature actuelle. Les nouvelles techniques en cours d’évaluation sont l’application pratique du concept de plasticité cérébrale post-lésionnelle.

Méthodes

Cette revue de la littérature porte sur les essais contrôlés randomisés, revues et méta-analyses publiés en langue anglaise de 2004 à 2008. La recherche a été effectuée dans MEDLINE avec les mots-clés suivants : « upper limb », « stroke », « rehabilitation ».

Résultats

Soixante-six études ont été revues. Les principes thérapeutiques essentiels sont : l’activation du cortex moteur ipsilésionnel, l’inhibition du cortex moteur contralésionnel et la modulation des afférences sensorielles. Conserver une représentation corticale de l’extrémité distale du membre supérieur préviendrait le syndrome de non-utilisation acquise. La modulation des afférences sensorielles est proposée dans ce sens : électrostimulation cutanée distale, anesthésie de la partie proximale du membre parétique, thérapie par miroir, réalité virtuelle. L’intensification de la prise en charge consiste à augmenter le volume horaire total de rééducation dédiée au membre supérieur parétique (stimulations proprioceptives et répétition du mouvement). Elle est facilitée par l’usage du robot en mode actif aidé, l’usage de l’électrostimulation neuromusculaire et par la réalisation de tâches bimanuelles. L’intensification améliore significativement le pronostic fonctionnel de préhension lorsqu’elle est proposée en phase précoce (< six mois). La neurostimulation ipsilésionnelle ou encore l’imagerie mentale ont été évaluées en cas de déficit moteur léger : elles potentialisent l’effet de la répétition du geste. La neurostimulation contralésionnelle ou l’anesthésie de la main saine améliorent la dextérité de la main parétique via une diminution de l’inhibition transcalleuse. Ce mécanisme physiopathologique pourrait aussi expliquer l’effet régulièrement positif de la thérapie de contrainte en situation écologique chez l’hémiparétique chronique.

Conclusion

La répétition intensive du geste dans un objectif fonctionnel est la base de la rééducation du membre supérieur hémiplégique. Cette revue montre que la mobilisation du poignet et de la main parétique est indispensable à toutes les étapes du programme de rééducation. Les nouvelles données issues des neurosciences suggèrent en effet de prioriser l’excitabilité corticospinale ipsilésionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Membre supérieur, Hémiplégie, Rééducation

Keywords : Upper limb, Stroke, Rehabilitation


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 52 - N° 3

P. 269-293 - avril 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sacral reflexes and urinary incontinence in women: New concepts
  • X. Deffieux, K. Hubeaux, E. Faivre, P. Raibaut, S.S. Ismael, H. Fernandez, G. Amarenco
| Article suivant Article suivant
  • Agenda

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.