Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Conséquences respiratoires de l’inhalation d’herbe de cannabis frelatée - 18/06/09

Doi : RMR-05-2009-26-5-0761-8425-101019-200904395 

J. Delourme [1],

C. Delattre [2],

P. Godard [3],

F. Steenhouwer [1],

N. Just [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La consommation de cannabis est en augmentation constante dans toute l’Europe et constitue un problème de santé publique émergent. L’herbe de cannabis peut contenir d’autres substances diverses et variées, comme du sable ou des microbilles de verre, ce qui permet d’augmenter son poids et par conséquence son prix. Ces pratiques récentes ne sont pas sans danger.

Nous rapportons deux cas d’atteinte respiratoire en rapport avec l’inhalation d’herbe de cannabis frelatée. Il s’agit pour le premier d’une pneumopathie d’inhalation survenue chez un jeune patient consommateur quotidien d’une herbe de cannabis mélangée à du sable. Les examens radiologiques mettent en évidence un syndrome interstitiel bilatéral prédominant aux lobes supérieurs. L’examen du lavage broncho-alvéolaire, en lumière polarisée, révèle la présence de particules de silice dans les macrophages alvéolaires. L’évolution est spontanément favorable, en une semaine d’hospitalisation, en rapport avec l’arrêt de consommation de l’herbe de cannabis frelatée.

La deuxième observation rapporte les signes fonctionnels respiratoires et ORL survenus chez un autre patient consommateur d’herbe de cannabis mêlée à des microbilles de verre : il s’agit principalement d’épistaxis, d’ulcérations des muqueuses oropharyngées, de douleurs thoraciques avec gêne respiratoire. Les examens complémentaires ne retrouvent pas d’anomalie spécifique.

L’adultération de l’herbe de cannabis, par des microbilles de verre isolées ou associées à du sable, est une pratique récente qui doit être recherchée simplement à l’interrogatoire devant des signes aigus ou subaigus atypiques ORL et/ou respiratoires.

Abstract

Respiratory consequences of inhalation of adulterated cannabis

Cannabis is widely smoked in Europe and its increasing use is becoming a major public health problem. Adulterating cannabis with glass beads or sand is a new trick used by dealers to increase the weight and boost profits. These recent practices are not without danger.

We report two cases of respiratory symptoms related to the use of this kind of adulterated cannabis. The first case is a 33 year-old patient admitted for an acute inhalation pneumonitis secondary to smoking cannabis adulterated with grit sand. The CT scan showed patchy ground-glass opacities, mainly in the upper lobes. A broncho-alveolar lavage, examined under polarized light, revealed birefringent intracellular particles, identified as silica, in alveolar macrophages. Spontaneously clinical and radiological improvements were observed after stopping the use of contaminated cannabis. The second patient, who smoked cannabis mixed with glass beads, described epistaxis, mouth ulcers, sore throats and cough. CT scan and BAL were normal.

Adulteration of cannabis with microscopic glass beads, alone or mixed with sand, is a recent and widespread practice in Europe. These anecdotal reports prompted the French Department of Health to advise cannabis smokers of the harmfulness of these contaminants.


Mots clés : Herbe de cannabis frelatée , Microbilles de verre , Alvéolite , Ulcérations buccales

Keywords: Adulterated cannabis , Microscopic glass beads , Alveolitis , Mouth ulcers


Plan



© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 5

P. 552-556 - mai 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évolution spectaculaire d’une amibiase hépatique et pleuropulmonaire : à propos d’un cas
  • K. Horo, A. N’gom, C. Aké, B.A. Kouassi, V.C. Godé, B.J.-M. Ahui, S. Fotso, K. Ouattara, B. Kouassi, E. Aka-Danguy
| Article suivant Article suivant
  • Asthme allergique à la « fleur de saucisson »
  • C. Talleu, J. Delourme, C. Dumas, B. Wallaert, C. Fournier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.