Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Complications des gastrectomies - 01/01/02

[40-350]
Didier Mutter : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Jacques Marescaux : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
Clinique chirurgicale A et European Institute of Telesurgery (EITS)-IRCAD, hôpital civil, 1, place de l'Hôpital, 67091 Strasbourg cedex France

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 19
Iconographies 19
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les gastrectomies, partielles ou totales, sont marquées d'une morbidité et d'une mortalité significatives dues aux complications périopératoires et aux troubles fonctionnels postopératoires. Les reconstructions après gastrectomie partielle font appel à une anastomose gastroduodénale rétablissant le circuit digestif physiologique ou à une anastomose gastrojéjunale. Chaque type de rétablissement présente ses avantages et ses inconvénients. Précocement, on peut observer des fistules et des hémorragies digestives. Plus tardivement, ce sont les troubles de l'évacuation et de la motricité gastrique, le reflux ainsi que les troubles de l'alimentation qui dominent. La prise en charge de ces complications fait souvent appel à des mesures diététiques, mais une solution chirurgicale est parfois nécessaire. À distance, les ulcères anastomotiques et les cancers du moignon gastrique sont deux complications évolutives et imprévisibles, dont la prise en charge chirurgicale est toujours difficile. Les gestes opératoires secondaires sont compliqués en raison des antécédents chirurgicaux. Dans le cas de troubles fonctionnels, une amélioration n'est obtenue après une reprise chirurgicale que dans 50 à 75 % des cas. Pour ces raisons, les indications opératoires doivent être posées avec discernement. Les réinterventions consistent en la réfection d'un circuit digestif physiologique ou, au contraire, en une résection gastrique complémentaire avec un nouveau montage. Dans certains cas, la totalisation de la gastrectomie est nécessaire.



Mots-clés : gastrectomie, ulcère, cancer, chirurgie

Plan



© 2002  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Gastrectomie pour cancer
  • F. Dumont, E. Thibaudeau
| Article suivant Article suivant
  • Techniques de gastroplastie par anneau modulable laparoscopique
  • M. Robert, G. Poncet, C. Gouillat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.