Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Thromboendartériectomie - 01/01/91

[43-029-K]
J Watelet : Professeur des universités, praticien hospitalier
C Peillon : Praticien hospitalier
Service de chirurgie vasculaire, hôpital Charles-Nicolle, 1, rue de Germont, 76031  Rouen cedex France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Techniques chirurgicales - Chirurgie vasculaire

Résumé

Les indications actuelles de la thromboendartériectomie (TE) dans la chirurgie artérielle restauratrice des membres inférieurs sont pratiquement limitées au traitement de certaines lésions isolées, segmentaires de l'aorte, des iliaques ou des bifurcations fémorales. Pendant longtemps la TE a été réalisée de première intention au niveau fémoropoplité lorsque le matériel veineux faisait défaut, mais la fréquence des échecs à court et moyen termes a relégué au second plan cette méthode.

La TE connaît toutefois actuellement un certain regain d'intérêt au niveau fémoropoplité, non pas tant comme méthode unique de revascularisation, qu'en complément d'un pontage, lorsque le matériel veineux disponible est insuffisant. Plusieurs arguments peuvent justifier le recours à cette technique de préférence à l'utilisation de matériel prothétique :

  • les pontages prothétiques franchissant l'interligne du genou ont une perméabilité médiocre ;
  • les conséquences d'un sepsis sont sans commune mesure selon qu'il intéresse ou non du matériel prothétique ;
  • l'endartériectomie de l'artère fémorale superficielle permet d'abaisser le niveau de l'anastomose supérieure d'un pontage réalisant une économie de matériel veineux ;
  • en outre, un certain nombre de détériorations sténosantes précoces après TE pourrait être prévenu par un contrôle amélioré peropératoire par angioscopie de la zone endartériectomisée ; le dépistage de ces sténoses est, par ailleurs, facilité par l'écho-Doppler et leur traitement simplifié par l'angioplastie transluminale.
  • Toutefois, la technique de la TE nécessite une période d'apprentissage ; elle peut enfin s'avérer irréalisable lorsque le séquestre calcifié adhère intimement à la paroi artérielle.

    Plan



    © 1991  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

    Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
    Export

      Export citations

    • Fichier

    • Contenu

    Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
    L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

    Déjà abonné à ce traité ?

    ;

    Mon compte


    Plateformes Elsevier Masson

    Déclaration CNIL

    EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

    En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
    Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
    Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.