Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs prédictifs de dysfonction rénale postopératoire après arthroplasties totales de hanche - 28/09/09

Doi : 10.1016/j.annfar.2009.07.077 
C. Aveline a, , A. Leroux a, P. Vautier a, F. Cognet a, H. Le Hetet a, F. Bonnet b
a Département d’anesthésie-réanimation chirurgicale, polyclinique Sévigné, 3, rue du Chêne-Germain, 35510 Cesson-Sévigné, France 
b Département d’anesthésie-réanimation chirurgicale, hôpital Tenon, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, université Pierre-et-Marie-Curie, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La survenue d’une dysfonction rénale postopératoire (DRPO) est bien documentée au cours de la chirurgie cardiovasculaire mais peu de données sont disponibles concernant les arthroplasties totales de hanche (ATH) qui s’adresse à des patients souvent porteurs de comorbidités susceptibles d’aggraver la fonction rénale. Le but de cette étude prospective était de déterminer l’incidence de DRPO et ses facteurs prédictifs après ATH.

Patients et méthodes

Ont été inclus 755 patients opérés dans un seul centre sur une durée de 14 mois. Trente et une variables démographiques, cliniques et biologiques ont été répertoriées pour chaque patient. La DRPO a été définie par un débit de filtration glomérulaire (DFG) évalué, selon la formule de Cockroft et Gault, inférieur ou égal à 60ml/min par 1,73 m2 au septième jour postopératoire. Les facteurs prédictifs ont été déterminés par analyse univariée puis multivariée selon un modèle de régression linéaire.

Résultats

En préopératoire, 22,4 % des patients avaient un DFG inférieur ou égal à 60ml/min par 1,73 m2. L’incidence de DRPO était de 32,7 % à j3 et de 31,4 % à j7. Les facteurs de risque identifiés de DRPO à j7 en analyse univariée étaient : l’âge, le score ASA, le diabète, l’HTA, l’utilisation de diurétique comme antihypertenseur, l’utilisation postopératoire d’AINS, l’anémie, l’élévation préopératoire de créatinine et d’urée sanguine. L’analyse multivariée retrouvait comme éléments prédictifs de DRPO un DFG préopératoire inférieur ou égal à 60ml/min par 1,73 m2 (OR : 5,8 ; IC 95 % [1,6–8,1], p=0,0006), une durée de prescription d’AINS supérieure ou égale à cinq jours (3,2 [1,4–7,1], p=0,02), une urée préopératoire supérieure ou égale à 7,49 mmol/l (2,1 [1,4–11,1], p=0,04) et l’âge supérieur ou égal à 70 ans (1,8 [1,1–4,3], p=0,02).

Conclusion

L’altération de la fonction rénale est fréquente chez les patients qui bénéficient d’une ATH. L’existence de comorbidités chez des patients de plus en plus âgés et présentant des altérations quelques fois méconnues de leur fonction rénale incite à les identifier précocement et à réduire la durée de prescription des AINS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Postoperative renal dysfunction (PRD) is well-documented after cardiovascular surgery but there are only limited available data concerning major orthopedic surgery, although patients may have several risk factors prone to impair renal function. We designed an epidemiologic prospective study to assess the incidence of PRD after total hip arthroplasty (THA) and to determine risk factors.

Patients and methods

Were included in the study 755 patients scheduled for THA in a single centre, over a 14 months period. Thirty-one demographic, clinical and biological parameters were collected for each patient. PRD was defined by a value of glomerular filtration, determined by the Cockroft and Gault formula ≤ 60ml/min per 1.73 m2, on the seventh postoperative day. Risk factors were determined by univariate and then multivariate analyses using a linear regression model.

Results

Pre- and postoperatively (POD7), respectively 22.4% and 31.4% of the patients, had a creatinine clearance less than 60ml/min per 1.73 m2. Univariate analysis documented age, ASA score, diabetes mellitus, chronic hypertension, the use of diuretics and NSAID, anemia, and an increased value of plasma urea as risk factors. Risk factors documented by multivariate analysis were: preoperative creatinine clearance less than 60ml/min per 1.73 m2, (OR: 5.8, 95% confidence interval: [1.6–8.1], p=0.0006), preoperative plasma urea greater than 7.49 mmol/l (2.1 [1.4–11.1], p=0.04), age above 70 years (1.8 [1.1–4.3], p=0.02), and duration of NSAID’s treatment beyond 5 days (3.2 [1.4–7.1], p=0.02).

Conclusion

PRD is common after THA and is prone to develop in aged patients with comorbidities. Duration of NSAID’s administration should be limited in those patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Arthroplastie de hanche, Fonction rénale postopératoire, Insuffisance rénale aiguë

Keywords : Total hip replacement, Postoperative renal function, Acute renal failure


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 9

P. 728-734 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • 75e anniversaire de l’introduction du thiopental en pratique clinique
  • J.-B. Cazalaà, J.-P. Haberer, J.-C. Otteni
| Article suivant Article suivant
  • Démarche d’assurance qualité en chirurgie ambulatoire de la main
  • J. Samin, O. Collange, M.-C. Pourtalès, T. Ravaz, B. Calon, T. Pottecher

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.