Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Gastroentérite à éosinophiles - 02/10/09

[9-089-C-40]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(09)27499-2 
T. Coton  : Praticien certifié du Service de santé des Armées
Service de pathologie digestive, Hôpital d'Instruction des Armées Laveran, BP 60149, 13384 Marseille cedex 13, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La gastroentérite à éosinophiles est une affection rare touchant les individus de tous âges des deux sexes. Elle est caractérisée par l'association de troubles digestifs, d'une éosinophilie tissulaire (plus de 20 éosinophiles par grand champ) touchant de façon prédominante l'estomac et le grêle proximal en l'absence d'autre cause d'éosinophilie intestinale. La symptomatologie est aspécifique, et varie en fonction à la fois du segment intestinal atteint et de la profondeur de l'infiltration éosinophile dans la paroi digestive. Une hyperéosinophilie sanguine modérée est présente dans plus de deux tiers des cas. Les manifestations radiologiques et endoscopiques sont elles aussi non spécifiques et seule l'analyse histologique des biopsies intestinales ou de la pièce opératoire, dans le cas d'une complication chirurgicale, apporte l'élément central du diagnostic, à savoir l'hyperéosinophilie tissulaire. Des antécédents personnels ou familiaux d'atopie dans plus de la moitié des cas expliquent que les régimes d'exclusion constituent la première ligne de traitement, avec quelques rémissions prolongées. En leur absence ou en cas d'échec, la corticothérapie systémique a une efficacité quasi constante. Les médicaments stabilisants des mastocytes, les anti-interleukines 4 et 5, et les anti-immunoglobulines E, peuvent permettre la diminution voire l'arrêt de la corticothérapie lorsqu'elle est prescrite au long cours.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Éosinophilie, Gastroentérite, Œsophage, Estomac, Intestin, Côlon


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Complications digestives du diabète
  • C. Thiolet, D. Corberand, F. Harnois, D. Mennecier, O. Farret
| Article suivant Article suivant
  • Relations médecin-malade en pathologie digestive
  • Jacques Gorot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.