Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Stroke in the under-75S: Expectations, concerns and needs - 09/10/09

Doi : 10.1016/j.rehab.2009.06.007 
D. Jerome a, P. Dehail a, J.-C. Daviet b, G. Lamothe a, M.-P. De Sèze a, J.-M. Orgogozo c, J.-M. Mazaux a,
a EA 4136 Handicap and Nervous System, Rehabilitation Medicine Unit, Department of Clinical Neurosciences, Pellegrin Hospital, Academic Hospital of Bordeaux, University Victor-Segalen – Bordeaux , 33076 Bordeaux cedex, France 
b Rehabilitation Medicine Unit, Jean-Rebeyrol Hospital, Academic Hospital of Limoges, 87042 Limoges cedex, France 
c Neurovascular Unit, Department of Clinical Neurosciences, Academic Hospital of Bordeaux, 33076 Bordeaux cedex, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Most studies of functional outcomes in hemiplegic stroke patients use standard disability rating scales (such as the Barthel Index). However, planning the allocation of assistance and resources requires additional information about these patients’ expectations and needs.

Aims of the study

To assess functional independence in daily living and house holding, changes in home settings, type of technical aid and human helps, and expectations in hemiplegic patients 1 to 2 years after the stroke.

Methods

Sixty-one out of 94 patients admitted to the neurovascular unit of French university hospital for a first-ever documented stroke were consecutively enrolled. The study was restricted to patients under 75, since patients over 75 do not follow the same care network. Patients were examined at their homes or interviewed by phone 17 months (on average) after the stroke. Standard functional assessment tools (such as the Barthel Index and the instrumental activities of daily living [IADL] score) were recorded, along with descriptions of home settings and instrumental and human help. Lastly, patients and caregivers were asked to state their expectations and needs.

Results

Although only one person was living in a nursing home after the stroke, 23 (34%) of the other interviewees had needed to make home adjustments or move home. Seven patients (11%) were dependent in terms of the activities of daily living (a Barthel Index below 60) and 11 (18%) had difficulty in maintaining domestic activities and community living (an IADL score over 10). Although the remaining patients had made a good functional recovery, 23 were using technical aids and 28 needed family or caregiver assistance, including 23 patients with full functional independence scores. Twenty-five patients (42%) were suffering from depression as defined by the diagnosis and statistical manual of mental disorders (4th edition, text revision, DSM IV-R). The patients’ prime concerns were related to recovery of independence, leisure activities and financial resources. Family members’ expectations related to the complexity of administrative matters, lack of information and the delay in service delivery.

Discussion and conclusion

In under-75 hemiplegic stroke patients, high scores on standard disability rating scales do not always mean that no help is required.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

De très nombreuses études ont évalué le devenir fonctionnel après accident vasculaire cérébral (AVC) à l’aide d’échelles fonctionnelles, mais il est nécessaire pour planifier les aides et les ressources à mettre en œuvre de disposer aussi de données détaillées sur les conditions de vie, les besoins d’aide et les attentes de ces patients à distance de l’AVC.

Objectifs

Évaluer chez des patients victimes d’AVC constitué l’autonomie, les aménagements du domicile, les soins de rééducation, les aides techniques et les aides humaines nécessaires et recueillir leurs attentes un à deux ans après l’attaque.

Matériel et méthodes

Soixante-et-un patients parmi 94 hospitalisés de façon consécutive pour un premier AVC en unité de neurologie spécialisée ont été revus ou interrogés par téléphone 17 mois en moyenne après l’attaque cérébrale. Nous avons limité l’étude aux patients âgés de moins de 75 ans, car dans notre ville les patients d’âge supérieur font l’objet d’une filière différente, spécifique, de réadaptation gériatrique. Le recueil des données comportait les documents habituels à cette pathologie : index de Barthel, activités instrumentales de la vie courante (IADL) de Lawton, ainsi qu’un relevé des aménagements matériels et des aides utilisées.

Résultats

Une seule patiente a été institutionnalisée. Tous les autres patients vivaient à domicile, mais 23 (34 %) avaient procédé à des aménagements, ou avaient déménagé. Sept patients (11 %) n’étaient pas autonomes dans la vie quotidienne et 11 présentaient des difficultés pour les actes élaborés de la vie domestique et sociale. La récupération fonctionnelle des autres sujets paraissait globalement bonne : 82 % des patients présentaient un index de Barthel supérieur ou égal à 90 et 64 % un IADL à 4. Un état dépressif selon les critères diagnosis and statistical manual (DSM IV-R) était retrouvé chez 25 patients (41 %). En analyse univariée, le besoin d’aide était indépendant de l’âge et du sexe, il était corrélé à l’index de Barthel, au score IADL de Lawton et à la présence d’une dépression. Cependant, 23 patients utilisaient une ou plusieurs aides techniques et 28 faisaient appel à une aide humaine, dont 23 patients dont l’autonomie était pourtant jugée complète. Les attentes principales des patients concernaient la diminution de l’autonomie et des loisirs, et les préoccupations financières. Les attentes principales des familles concernaient les délais d’attente, la complexité des démarches administratives ainsi que le manque d’information ressenti par rapport aux aides possibles.

Discussion et conclusion

Les échelles fonctionnelles évaluant l’autonomie dans la vie quotidienne sont utiles pour faire de la prédiction générale du devenir des AVC, mais insuffisantes pour évaluer les besoins d’aide, qui sont parfois plus élevés que le degré d’autonomie ne le laissait prévoir.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Stroke, Hemiplegia, Independence, Devices, Human help, Depression

Mots clés : Accident vasculaire cérébral, Hémiplégie, Aides techniques, Autonomie, Dépendance, Dépression


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 52 - N° 7-8

P. 525-537 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quelle place pour l’éducation thérapeutique des patients (ETP) en médecine physique et réadaptation (MPR) ?
  • E. Coudeyre
| Article suivant Article suivant
  • Contraception and screening for cervical and breast cancer in neuromuscular disease: A retrospective study of 50 patients monitored at a clinical reference centre
  • S. Goutard, C. Baron, C. Bouton, I. Penisson-Besnier, G. Fossé, A.-C. Aube-Nathier, V. Havet-Thomassin, F. Dubas, I. Richard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.