Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Aspects éthiques de la transplantation rénale (donneurs et receveurs) - 23/10/09

[18-065-N-10]  - Doi : 10.1016/S1762-0945(10)50310-3 
M.-F. Mamzer Bruneel a, b, , E. Grand Laforêt b, H. Kreis a, b, E. Thervet a, F. Martinez a, R. Snanoudj a, C. Hervé b, C. Legendre a
a Service de transplantation rénale, Hôpital Necker, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 
b Laboratoire d'éthique médicale et de médecine légale, Faculté de médecine Paris 5, Université Paris-René Descartes, Centre universitaire des Saints-Pères, 45, rue des Saints-Pères, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les progrès médicaux réalisés depuis les premières greffes de rein ont généré une demande croissante d'organes, sans résoudre les tensions éthiques liées à la mise en oeuvre de ces traitements. La complexité des enjeux a conduit à la mise en place, dans tous les pays pratiquant la transplantation d'organes à grande échelle, d'un cadre juridique très développé permettant, d'une part, aux médecins la transgression de l'interdit constitué par l'atteinte délibérée à l'intégrité corporelle que constitue le prélèvement d'organes, que se soit sur une personne vivante, saine et consentante, ou sur le corps d'une personne décédée, et, d'autre part, définissant les règles de la répartition de ces organes prélevés. La pénurie opérationnelle d'organes contribue actuellement à raviver, voire à augmenter, le nombre de ces tensions, poussant à redessiner les limites de l'acceptable. La transplantation rénale est particulièrement concernée. En effet, chacune des étapes séparant un patient insuffisant rénal terminal d'une éventuelle transplantation est à l'origine de tensions éthiques, que ne saurait gommer l'excellence des résultats de la technique. Les premières se rapportent aux fondements même de la médecine substitutive, posant notamment la question de la disponibilité des organes et des conditions de cette disponibilité. Les autres portent plutôt sur les modalités d'application de la transplantation en tant que thérapeutique et relèvent partiellement de la justice distributive, particulièrement en situation de pénurie. Cette approche dichotomique des problématiques éthiques liées à la transplantation est capitale, du fait même que ce sont les besoins engendrés par la transplantation qui génèrent les questions autour de la disponibilité des organes. De fait, le refus par la société de la légitimité des prélèvements aboutirait à une impasse totale pour la transplantation. Ce refus serait en effet équivalent au rejet de la transplantation par la société. Quelles sont donc les circonstances acceptables de prélèvement des organes en vue de greffe, comment augmenter le nombre des organes disponibles dans le respect des personnes prélevées ou de leur mémoire ? La pénurie d'organes doit-elle influencer les pratiques, que ce soient les conditions autorisant les prélèvements ou les indications des transplantations ? Comment garantir l'accessibilité du soin sans s'approprier la ressource qui lui est nécessaire ? Quelles règles d'allocations utiliser ensuite pour combiner efficience et équité ?

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Transplantation rénale, Don d'organes, Pénurie d'organes, Commerce, Trafic, Critères élargis, Équité


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Double greffe : rein-coeur
  • E. Vermes, K. Dahan, P. Grimbert
| Article suivant Article suivant
  • Greffe rénale ABO-incompatible
  • L. Rostaing, A. Allal, F. Sallusto, B. Debiol, L. Esposito, N. Doumerc, S. Maggioni, X. Game, N. Kamar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.