Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chimiothérapie péri-opératoire des cancers bronchiques non à petites cellules - 27/10/09

Doi : 10.1016/S1877-1203(09)72508-X 
B. Besse 1, , S. Vignot 2
1 Département de Médecine, Institut Gustave Roussy, Villejuif, France 
2 Service d’Oncologie Médicale, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris, France 

Correspondance : B. Besse, Département de Médecine, Institut Gustave Roussy, 39, rue Camille Desmoulins, 94805 Villejuif cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La chirurgie est la pierre angulaire du traitement des patients atteints de carcinomes bronchiques non à petites cellules (CBNPC) de stade précoce. Le taux élevé de récidive, locale ou à distance, pousse au développement de stratégies péri-opératoires afin d’améliorer le contrôle après résection chirurgicale. De nombreux essais randomisés ont évalué l’intérêt des traitements d’induction ou adjuvants, par radiothérapie et/ou chimiothérapie. Au cours des dernières années, des données solides ont permis de valider la place des bithérapies avec cisplatine comme traitement adjuvant des CBNPC de stade II et III. D’autre part, même si la plupart des grands essais randomisés de chimiothérapie d’induction n’ont pas retrouvé de bénéfice significatif, cette stratégie offre des avantages théoriques sur la chimiothérapie adjuvante, notamment l’amélioration de l’observance du traitement, une potentielle meilleure résécabilité ou l’évaluation pathologique de l’efficacité des traitements. Cette revue se propose de résumer la plupart des données pertinentes sur la chimiothérapie adjuvante et néoadjuvante et de discuter les avantages et les inconvénients de chaque stratégie, avec une mise en avant des recommandations actuelles et des futurs développements attendus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Surgery is the cornerstone of treatment for patients with early stage non-small cell lung cancer (NSCLC). The high incidence of relapse, local and distant, has led to the development of peri-operative strategies aimed at improving disease control after surgical resection. Numerous randomised trials have evaluated the benefits of induction or adjuvant treatments with radiotherapy and/or chemotherapy. In recent years solid data have allowed us to validate the role of cisplatin as adjuvant treatment of stage II and III NSCLC. On the other hand, even if the majority of large randomised trials of induction chemotherapy have not shown significant benefit, this strategy offers theoretical advantages over adjuvant chemotherapy, notably an improvement in treatment observance, a putative for better resectability and a pathological evaluation of the efficacy of the treatment. This review summarises most of the pertinent data on adjuvant and neo-adjuvant chemotherapy, discusses the pros and cons of each strategy, and puts forward current recommendations and expected future developments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Néoadjuvant, Adjuvant, Chimiothérapie, Carcinomes bronchiques non à petites cellules, Chirurgie

Key-words : Adjuvant, Chemotherapy, Non-small cell lung cancer, Surgery


Plan

Plan indisponible

© 2009  Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 4

P. 365-375 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chirurgie du cancer bronchopulmonaire : recommandations de la SFCTCV
  • P. Thomas
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des cancers non à petites cellules (CBNPC) de stade IIIA-N2 : traitement multimodal
  • B. Milleron, A. Lavolé, A.-M. Ruppert, V. Gounant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.