Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Déchirures obstétricales récentes - 01/01/01

[41-898]
Olivier Parant : Praticien hospitalier
Jean-Michel Reme : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Xavier Monrozies : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Fédération de gynécologie-obstétrique, hôpital La Grave, place Lange, 31052 Toulouse cedex  France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Techniques chirurgicales - Gynécologie

Résumé

Les déchirures obstétricales surviennent dans 20 à 60 % des accouchements par voie basse et sont considérées comme sévères dans 2 à 8 % des cas. Les principaux facteurs de risque sont les extractions instrumentales, le poids de naissance élevé, la nulliparité, le travail prolongé et l'épisiotomie médiane. Leur description et leur mode de réparation n'ont pas fondamentalement changé ces dernières années. On s'intéresse davantage aux séquelles lointaines ainsi qu'aux lésions sphinctériennes et nerveuses infracliniques à périnée intact. Les techniques de réparation chirurgicale sont décrites. Le pronostic fonctionnel à court terme des déchirures périnéales dépend de leur reconnaissance et de la qualité de leur réparation immédiate. À long terme, les séquelles fonctionnelles anorectales sont fréquentes. Les mesures préventives sont essentielles et comprennent une bonne conduite de l'accouchement (raccourcir la deuxième phase du travail, proscrire l'épisiotomie médiane, limiter les manoeuvres dangereuses et les extractions instrumentales ...) et la pratique d'une épisiotomie adéquate. L'épisiotomie médiolatérale, qui a notre préférence, réduit la fréquence des déchirures périnéales sévères immédiates. Elle n'évite cependant pas les lésions sphinctériennes anorectales et aucune étude ne permet actuellement d'évaluer à long terme ses bénéfices sur les troubles de la statique pelvienne ou de la continence.



Mots-clés : périnée, complication de l'accouchement, déchirures, sphincter anal, technique chirurgicale

Plan



© 2001  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. All rights reserved. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.