Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Preventing acute decrease in renal function induced by coronary angiography (PRECORD): a prospective randomized trial - 25/11/09

Doi : 10.1016/j.acvd.2009.07.001 
Denis Angoulvant a, Michel Cucherat b, Gilles Rioufol a, Gérard Finet a, Jacques Beaune a, Didier Revel a, Maurice Laville c, Michel Ovize a, Xavier André-Fouët a,
a Service de cardiologie D, hôpital cardiovasculaire et pneumologique Louis-Pradel, groupement hospitalier Est, université Claude-Bernard Lyon-1, 28, avenue Doyen-Lepine, 69677 Bron cedex, France 
b EA643, Department of Biostatistics, CHU de Lyon, université Claude-Bernard Lyon-1, 69376 Lyon cedex 08, France 
c Department of Nephrology, hôpital Édouard-Herriot, université Claude-Bernard Lyon-1, 69003 Lyon, France 

Corresponding author. Fax: +33 4 72 35 73 76.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Infusion of saline attenuates the decrease in renal function induced by radiographic contrast agents among patients with chronic renal insufficiency.

Aim

The Preventing Renal alteration in Coronary Disease (PRECORD) trial was a randomized trial to assess the effect on renal function of saline infusion during and after coronary angiography in 201 patients without severe chronic renal insufficiency (serum creatinine<140μmol/L).

Methods

All patients received standard oral hydration: 2000mL of tap water within the 24hours after coronary angiography. Patients were randomized before the procedure to intravenous hydration (1000mL of 0.9% saline infusion) or no additional hydration. The infusion was started in the catheterization laboratory and continued for 24hours. The primary endpoint was the change in calculated creatinine clearance between baseline and 24hours after coronary angiography. The same ionic low osmolar radiographic contrast agent (ioxaglate) was used in all patients.

Results

Both groups had similar baseline characteristics, including age, serum creatinine, volume of contrast and proportion of patients undergoing ad hoc coronary angioplasty. The overall decrease in serum creatinine clearance 24hours after the procedure was –3.44 (0.68)mL/min. The change in serum creatinine clearance 24hours after the procedure was –2.81 (1.07)mL/min in the infusion group vs –4.09 (0.91)mL/min in the control group (p=0.38).

Conclusion

Renal function is altered only slightly 24hours after coronary angiography with standard oral hydration alone and is not affected by saline infusion started at the beginning of coronary angiography, even in patients with mild-to-moderate renal dysfunction.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Prérequis

La perfusion de sérum salé prévient la dégradation de la fonction rénale après injection de produit de contraste chez les insuffisants rénaux chroniques.

Objectif

L’étude Preventing Renal alteration in Coronary Disease (PRECORD) est un essai thérapeutique randomisé évaluant l’effet protecteur de la perfusion de sérum salé au cours d’une coronarographie chez 201 patients non insuffisants rénaux sévères (créatininémie<140μmol/L).

Méthodes

Tous les patients recevaient une hydratation orale de 2000mL d’eau du robinet dans les 24heures suivant la coronarographie. Les patients étaient randomisés avant l’examen en deux groupes : un groupe recevant une hydratation supplémentaire par sérum salé 0,9 % intraveineux 1000mL débuté en salle de cathétérisme et poursuivi pendant 24 heures, et un groupe témoin sans hydratation supplémentaire. Le critère majeur était la diminution de la clairance de la créatininémie calculée à 24heures. Pendant la coronarographie, tous les patients recevaient le même agent de contraste ionique à osmolarité basse (ioxaglate).

Résultats

Les deux groupes étaient comparables à l’inclusion en ce qui concerne l’age, la créatininémie, la quantité de produit de contraste et le nombre d’angioplastie. La diminution moyenne de la clairance de la créatininémie observée à 24heures était de –3,44 (0,68)mL/min. Dans le groupe recevant la perfusion de sérum salé elle était de –2,81 (1,07)mL/min et dans le groupe témoin de –4,09 (0,91)mL/min (p=0,38).

Conclusion

La fonction rénale n’est que modérément altérée après une coronarographie chez les patients recevant une hydratation préventive per os. L’ajout d’une hydratation intraveineuse en début de coronarographie n’entraîne pas de bénéfice significatif chez des patients n’ayant pas d’insuffisance rénale sévère.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Acute renal insufficiency, Contrast agent, Coronary angiography, Prevention, Randomized controlled trial

Mots clés : Produit de contraste, Insuffisance rénale aiguë, Prévention, Coronarographie, Essai thérapeutique randomisé

Abbreviations : CI, CIN, PTCA, SEM


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 11

P. 761-767 - novembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Should we close hypoxaemic patent foramen ovale and interatrial shunts on a systematic basis?
  • Mohammad El Tahlawi, Bertrand Jop, Béatrice Bonello, Andreea Dragulescu, Francis Rouault, Gilbert Habib, Alain Fraisse
| Article suivant Article suivant
  • Left atrial radiofrequency ablation during mitral valve surgery: a prospective randomized multicentre study (SAFIR)
  • Philippe Chevalier, Alain Leizorovicz, Pablo Maureira, Jean-Pierre Carteaux, Hervé Corbineau, Thierry Caus, Brigitte DeBreyne, Philippe Mabot, Christian Dechillou, Jean-Claude Deharo, Serge Barry, Paul Touboul, Jean-Pierre Villemot, Jean-François Obadia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.