Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Door-to-balloon delays before primary angioplasty in the Regional Acute Myocardial Infarction Registry of Brittany. An analysis of the Observatoire Régional Breton sur l’Infarctus du myocarde (ORBI) - 25/11/09

Doi : 10.1016/j.acvd.2009.08.004 
Guillaume Leurent a, b, c, d, , Claire Fougerou e, Pierre-Yves Pennec i, Emmanuelle Filippi g, Benoît Moquet h, Philippe Druelles f, Jean-Philippe Hacot j, Antoine Rialan k, Gilles Rouault l, Renaud Gervais a, b, c, d, Marc Bedossa a, b, c, d, Dominique Boulmier a, b, c, d, Bertrand Boulanger m, Christian Hamon n, Josiane Treuil o, Isabelle Coudert p, Hubert Courcoux p, Hervé Le Breton a, b, c, d
a Service de cardiologie et maladies vasculaires, CHU de Rennes, 35000 Rennes, France 
b LTSI, université de Rennes-1, 35000 Rennes, France 
c CIC-IT 804, Inserm, 35000 Rennes, France 
d U642, Inserm, 35000 Rennes, France 
e CIC Inserm 0203, service de pharmacologie clinique, CHU de Rennes, 35000 Rennes, France 
f Service de cardiologie, clinique Saint-Laurent, 35000 Rennes, France 
g Service de cardiologie, centre hospitalier de Vannes, 56000 Vannes, France 
h Service de cardiologie, centre hospitalier de Saint-Brieuc, 22000 Saint-Brieuc, France 
i Département de cardiologie, CHU de Brest, 29200 Brest, France 
j Service de cardiologie, centre hospitalier de Lorient, 56100 Lorient, France 
k Service de cardiologie, centre hospitalier de Saint-Malo, 35400 Saint-Malo, France 
l Service de cardiologie, centre hospitalier de Quimper, 29000, Quimper, France 
m Samu, centre hospitalier de Vannes, 56000 Vannes, France 
n Samu, centre hospitalier de Saint-Brieuc, 22000 Saint-Brieuc, France 
o Samu, CHU de Brest, 29200 Brest, France 
p Samu, CHU de Rennes, 35000 Rennes, France 

Corresponding author. Service de cardiologie et maladies vasculaires, CHU de Rennes, 2, rue Henri-Le-Guilloux, cedex 35033, Rennes, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Minimizing delays to coronary reperfusion is critical in the management of acute myocardial infarction (AMI).

Aims

To determine delays in in-hospital management and factors associated with delays of over 45min.

Methods

We analysed data from the Observatoire Régional Breton sur l’Infarctus, a registry of AMI patients admitted within 24h of symptom onset (July 2007 to December 2008) to an interventional cardiology centre in Brittany. Prehospital delay was defined as time between first responder arrival at the patient and patient arrival at an interventional cardiovascular centre. In-hospital delay was defined as time between admission to the interventional cardiovascular centre and first balloon inflation. Patients were grouped according to duration of in-hospital delay (>45 vs ≤45min). Predictors of short in-hospital delay (≤45min) were examined by logistic regression analysis.

Results

The analysis included 560 patients (mean age 60.7±13 years; 443 men). Median delay between symptom onset and call for medical assistance was 50min (mean 115±180). Two-thirds (n=371) of patients were admitted to hospital during working hours (08:00–20:00h); 383 (68%) patients were managed by emergency medical services before admission. In-hospital delay was less than or equal to 45min for 296 (53%) patients. The mean overall (pre- and in-hospital) delay was 140 (median 109) min. Direct admission to a catheterization laboratory and admission during working hours were independently correlated with short in-hospital delay (odds ratios 20.8 [p<0.001] and 2.37 [p=0.004], respectively).

Conclusions

In Brittany, median in-hospital delay before treatment of AMI by primary angioplasty was over 45min in 50% of patients. Overall, delays were longer than recommended, due to excessively long prehospital delays. Patient admission during working hours and direct admission to a catheterization laboratory were associated with short in-hospital delay.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Justification

La réduction des délais de reperfusion coronaire est particulièrement importante pour l’efficacité de l’angioplastie primaire, à la phase aiguë de l’infarctus du myocarde.

Objectifs

Déterminer (1) les délais de prise en charge intrahospitaliers, (2) les facteurs prédictifs d’un délai intrahospitalier inférieur ou égal à 45min, (3) les mesures permettant de réduire ces délais.

Méthodes

Nous avons analysé les données colligées dans l’observatoire régional breton sur l’infarctus (ORBI) de tous les patients hospitalisés entre le 1er juillet 2007 et le 31 décembre 2008 pour prise en charge d’un infarctus du myocarde de moins de 24 heures dans un centre d’angioplastie breton, traités par angioplastie primaire. Le délai préhospitalier était défini comme le délai entre le premier contact médical et l’admission du patient dans le centre de cardiologie interventionnelle. Le délai intrahospitalier était défini comme le délai entre cette admission et la première inflation du ballon d’angioplastie. Les patients étaient séparés en deux groupes, selon que le délai intrahospitalier était supérieur à 45 ou inférieur à 45minutes. Les facteurs prédictifs d’un délai intrahospitalier inférieur ou égal à 45minutes ont été recherchés à l’aide d’une analyse par régression logistique.

Résultats

L’analyse a porté sur 560 patients (âge moyen=60,7±13 ans, 443 hommes). Le délai médian entre le début des symptômes et le premier appel était de 50minutes (moyenne : 115±180). La prise en charge était comprise entre 08:00h et 20:00h chez 371 patients (66 %) et 383 patients (68 %) ont été pris en charge par le Samu avant l’admission. Le délai intrahospitalier était inférieur ou égal à 45minutes pour 296 patients (53 %). Le délai total (pre- + intrahospitalier) moyen était de 140minutes, et médian de 109minutes. L’analyse multivariée montre que : (1) l’admission directe en salle de cathétérisme et (2) la survenue des symptômes entre 08:00h et 20:00h, sont les seuls facteurs prédictifs d’un délai intrahospitalier inférieur à 45min, avec des odds ratios de 20,8 (p<0,001) et 2,37 (p=0,004), respectivement.

Conclusion

En Bretagne, le délai médian intrahospitalier avant reperfusion des infarctus aigus traités par angioplastie primaire est supérieur à 45minutes chez 50 % des patients. Les délais de prise en charge supérieurs aux recommandations sont aussi le fait de délais préhospitaliers trop longs. Une admission entre 08:00h et 20:00h, ainsi qu’une admission directe en salle de cathétérisme sont les seuls facteurs prédictifs d’un délai intrahospitalier inférieur ou égal à 45minutes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Acute myocardial infarction, Primary angioplasty, Emergency medical services, First aid, Transportation of patients

Mots clés : Infarctus aigu du myocarde, Angioplastie primaire, Service d’aide médicalisée d’urgence, Premier contact, Transports des patients

Abbreviations : ACS, EMS, AMI, ORBI


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 11

P. 777-784 - novembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Left atrial radiofrequency ablation during mitral valve surgery: a prospective randomized multicentre study (SAFIR)
  • Philippe Chevalier, Alain Leizorovicz, Pablo Maureira, Jean-Pierre Carteaux, Hervé Corbineau, Thierry Caus, Brigitte DeBreyne, Philippe Mabot, Christian Dechillou, Jean-Claude Deharo, Serge Barry, Paul Touboul, Jean-Pierre Villemot, Jean-François Obadia
| Article suivant Article suivant
  • Challenging the dogma of high target doses in the treatment of heart failure: Is more always better?
  • Ferenc Follath

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.