Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Occlusion de branche artérielle rétinienne comme manifestation oculaire isolée d’une maladie de Takayasu - 18/01/10

Branch retinal artery occlusion as the sole ocular manifestation of Takayasu arteritis

Doi : 10.1016/j.jfo.2009.11.008 
K. Balaskas , D. Potamitou, A. Spastri
Service d’Ophtalmologie, Hôpital Général “Archevêque Makarios III”, Nicosie, Chypre 

Auteur correspondant. 27 rue Dimitsanis, 1040, Nicosie, Chypre.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Nous rapportons un cas d’occlusion de branche artérielle rétinienne chez une jeune patiente atteinte d’une maladie de Takayasu. Une femme de 35 ans, avec une anamnèse de maladie de Takayasu révélée il y a 5 ans, consulta en urgence pour une baisse soudaine de l’acuité visuelle et une amputation du champ visuel de l’œil gauche depuis une heure. L’examen a révélé une occlusion de la branche supérieure temporale de l’artère centrale rétinienne, en absence d’autres signes classiques d’ischémie oculaire associés à une maladie de Takayasu. Trois des six critères introduits par le Collège Américain de Rhumatologie pour le diagnostic de la maladie de Takayasu ont été constatés. Trois mois plus tard, l’acuité visuelle était stabilisée à 7/10e, avec correction, grâce à l’existence d’une artère ciliorétinienne. La manifestation d’une occlusion de branche artérielle rétinienne chez une femme si jeune est suffisamment rare. Une recherche de la littérature a révélé un seul rapport de maladie de Takayasu ayant comme manifestation oculaire une occlusion artérielle. Ce qui rend notre cas exceptionnel est l’absence d’autres signes d’ischémie oculaire et le fait que les artères sous-clavières et carotides étaient atteintes à un degré modéré.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

We report a case of branch retinal artery occlusion in a young woman suffering from established Takayasu arteritis. A 35-year-old woman with a previous history of Takayasu arteritis, diagnosed 5 years before, presented to the emergency department reporting sudden visual loss in her left eye and restriction of the visual field for the past hour. On ophthalmologic examination, occlusion of the superior temporal branch of the central retinal artery was revealed. However, no other classic signs of ocular ischemia associated with Takayasu arteritis were observed. Three out of the six criteria set out by the American College of Rheumatology for the diagnosis of Takayasu disease were met. Visual acuity recovered to 7/10e, corrected, with the presence of a patent cilioretinal artery. The occurrence of retinal artery occlusion at such a young age is exceptional, justifying a thorough examination to reveal the underlying pathology. There is only one other report in the literature of a case of branch retinal artery occlusion as a manifestation of Takayasu arteritis. The case reported here is exceptional because of the absence of more typical signs of ocular ischemia and the moderate degree of involvement of the major cervical arteries.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Occlusion de branche artérielle rétinienne, Maladie de Takayasu, Scanographie, Ischémie oculaire

Keywords : Branch retinal artery occlusion, Takayasu arteritis, Computed Tomography, Ocular ischemia


Plan


 Le texte de cet article est également publié en intégralité sur le site de formation médicale continue du Journal français d’Ophatalmologie – www.e-jfo.fr-, sous la rubrique « Cas clinique » (consultation gratuite pour les abonnés).


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 1

P. 50.e1-50.e3 - janvier 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévention des traumatismes oculaires professionnels (Genève, Suisse)
  • C. Emole Ngondi, P. Chastonay, A. Dosso
| Article suivant Article suivant
  • Occlusion de la veine centrale de la rétine et hypoplasie de l’artère carotide interne : à propos d’un cas
  • H. Mazlout, S. Trojet, A. Toumi, S. Kefi, K. Ben Kacem, H. Nouhaili, R. Dkhillali, M.A. Afrit, A. Kraiem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.