Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Phénomène d’Uhthoff lié à l’effort, isolé, précédant une sclérose en plaques - 02/02/10

Doi : 10.1016/j.neurol.2009.04.012 
A. Fromont a, b, c, I. Bénatru a, c, L. Gignoux d, G. Couvreur a, b, c, C. Confavreux d, T. Moreau a, , b, c
a Service de neurologie, hôpital Général, 3, rue du Faubourg-Raines, 21000 Dijon, France 
b Clinique bourguignonne de la SEP (CLIBOSEP), hôpital Général, Dijon, France 
c EA 4184, Dijon, France 
d Service de neurologie, hôpital neurologique Pierre-Wertheimer, Bron, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Décrit en 1890, le phénomène d’Uhthoff correspond à une vision floue, transitoire, déclenchée par l’exercice physique ou une augmentation de température. Sa survenue est fréquente durant l’évolution de la sclérose en plaques (SEP).

Patients et méthode

Nous rapportons quatre observations où il était isolé et précédait de plusieurs années le diagnostic de SEP.

Résultats

Ces quatre patients ont présenté des symptômes neurologiques transitoires, induits par une activité sportive intense, un à six ans avant que le diagnostic de SEP soit posé. Ces symptômes étaient souvent visuels, mais pouvaient être également moteurs ou sensitifs. Ils survenaient tous à partir d’un certain seuil propre à chaque patient, 15 à 30 minutes après un exercice physique intense (vélo, course à pied, handball) et disparaissaient complètement après quelques minutes à une heure de repos.

Discussion

Ce phénomène s’explique par la survenue d’un bloc de conduction secondaire à une démyélinisation engendrant une réorganisation des canaux sodiques, favorisé soit par une diminution du facteur de sécurité sensible à la chaleur, soit par la libération de substances solubles bloquantes (oxyde nitrique ou cytokines).

Conclusion

Bien que non spécifique, ce phénomène est très suggestif de cette maladie. Ces observations confirment l’existence de « SEP infraclinique ».

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Described in 1890, Uhthoff’s symptom corresponds to a transient blurred vision provoked by physical exercise or an increase of temperature. It is a frequent symptom occurring during the course of multiple sclerosis.

Patients and method

We report here four cases of patients presenting isolated Uhthoff phenomenon preceding multiple sclerosis by several years.

Results

These four patients presented transient neurological symptoms induced by intensive sporting activity for 1 to 6 years before diagnosis of multiple sclerosis. These symptoms were often visual but sometimes motor or sensorial. All symptoms appeared above a certain threshold specific to each patient, after 15 to 30minutes of intense physical exercise (bike, running or handball) and all disappeared after a few minutes to one hour rest with full recovery to baseline.

Discussion

Uhthoff’s phenomenon is explained by a conduction block. It is due to axonal demyelization that provokes a reorganization of sodium channels induced by a decrease in a safety factor highly sensitive to temperature, or by release of soluble blocking substances (oxide nitric or cytokines).

Conclusion

Without being specific, this symptom is strongly suggestive of this disease. Our case reports confirm the existence of “infraclinic multiple sclerosis”.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Phénomène d’Uhthoff, Sclérose en plaques, Sport, Bloc de conduction

Keywords : Uhthoff, Multiple sclerosis, Sport, Conduction block


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 166 - N° 1

P. 61-65 - janvier 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Validation du CHIP (questionnaire de coping) dans une population française atteinte de maladies neurologiques
  • S. Montel, C. Bungener
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de Bing-Neel révélateur d’une maladie de Waldenström : étude d’un cas et revue de la littérature
  • T. Drouet, A. Behin, D. Psimaras, S. Choquet, R. Guillevin, K. Hoang Xuan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.