Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Granulome annulaire élastolytique à cellules géantes - 30/08/10

Doi : 10.1016/j.annder.2009.04.014 
Y. Le Corre a, , M. Steff a, B. Prophette b, P. Celerier a, H. Maillard a
a Service de dermatologie, centre hospitalier du Mans, 72000 Le-Mans, France 
b Service d’anatomopathologie, centre hospitalier du Mans, 72000 Le-Mans, France 

Auteur correspondant. 34, rue du Cancera, 33000 Bordeaux, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le granulome élastolytique annulaire à cellules géantes est une dermatose rare décrite par Hanke en 1979 sous le terme anglais de « annular elastolytic giant-cell granuloma » (AEGCG). Nous en rapportons une observation.

Observation

Un homme de 72 ans consultait pour des lésions cutanées évoluant depuis plus de deux ans. Il s’agissait de papules érythémateuses, infiltrées et lupoïdes. Ces papules étaient isolées ou confluaient en placards souvent annulaires, et au centre parfois atrophique, de quelques millimètres à une dizaine de centimètres de diamètre. Les lésions prédominaient sur le visage, le cou, le décolleté et le dos des mains, mais s’étendaient également sur les régions couvertes des épaules, du dos, du tronc et des avant-bras. Les nombreuses biopsies réalisées mettaient en évidence des granulomes histiocytaires diffus et abondants, avec quelques cellules géantes et de discrètes images d’élastophagie. Nous avons retenu le diagnostic d’AEGCG. Une régression quasiment complète des lésions était obtenue après quatre mois d’un traitement par isotrétinoïne.

Discussion

Chez notre patient le diagnostic de granulome élastolytique annulaire à cellules géantes n’a pas été facile. En effet, devant ce tableau clinique de dermatose annulaire chronique avec une histologie de granulome élastolytique plusieurs diagnostics ont été discutés : un granulome actinique d’O’Brien, une sarcoïdose, une lèpre tuberculoïde et un granulome annulaire. Nous avons retenu le diagnostic d’AEGCG, dans une forme originale associant la présentation usuelle et la variante papuleuse. Cette observation est la première rapportant l’efficacité de l’isotrétinoïne dans cette dermatose souvent rebelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Annular elastolytic giant-cell granuloma (AEGCG) is a rare form of granulomatous dermatosis characterized by annular plaques with central atrophy and raised erythematous margins and is usually located on the facial and neck areas. It is characterized histologically by loss of elastic fibre and elastophagocytosis. We report a case of AEGCG.

Case report

A 72-year-old man consulted for annular plaques, some of which were atrophic, and papules that had been present for 2 years. The lesions involved sun-exposed and non-sun-exposed skin. The biopsies showed granulomatous infiltrates and discrete elastophagocytosis. After ruling out various differential clinical and histological diagnoses, the patient was diagnosed with AEGCG.

Discussion

We report a case of AEGCG. Diagnosis was not easy. The differential diagnoses of this entity were discussed and we ruled out actinic granuloma, sarcoidosis, leprosy, and granuloma annulare. Our patient presented the classical annular variant combined with a papular variant. We report the first case involving response to isotretinoin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Granulome élastolytique annulaire, Isotrétinoïne

Keywords : Annular elastolytic granuloma, Isotretinoin


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 137 - N° 8-9

P. 532-535 - août 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge des lymphomes B cutanés : recommandations du Groupe français d’étude des lymphomes cutanés
  • F. Grange, M. D’Incan, N. Ortonne, S. Dalac, L. Laroche, M. Beylot-Barry, M.-H. Delfau-Larue, B. Vergier, M. Bagot, pour le Groupe français d’étude des lymphomes cutanés
| Article suivant Article suivant
  • Granulome élastolytique annulaire à cellules géantes
  • F. Djilali-Bouzina, F. Grange, S. Krzisch, M.-P. Schnebelen, E. Grosshans, J.-C. Guillaume

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.