Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison de sérum salé, d’air et d’un mélange oxygène–protoxyde d’azote pour le remplissage des ballonnets de sondes d’intubation chez l’enfant ? Étude prospective randomisée - 13/10/10

Doi : 10.1016/j.annfar.2010.06.022 
C. Dadure , M. Granier, S. Bringuier, L. Dehour, O. Raux, A. Rochette, R. Troncin, X. Capdevila
Service d’anesthésie-réanimation A, CHU Lapeyronie, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34000 Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Comparer chez l’enfant le nombre de dégonflage ou de regonflage nécessaire afin de maintenir la pression entre 15 et 35cmH2O selon le produit de gonflage du ballonnet de la sonde d’intubation.

Type d’étude

Étude prospective, randomisée.

Patients et méthode

Quatre-vingt-dix enfants âgés d’un mois à 15 ans ont été inclus en trois groupes (G). Les patients étaient ventilés avec un mélange à 50 %O2–50 %N2O. Les ballonnets étaient gonflés jusqu’à 20cmH2O de pression avec de l’air (G1), un mélange O2–N2O (G2), du SSI (G3). Les pressions étaient relevées toutes les dix minutes puis ajustées pour rester comprises entre 15 et 35cmH2O. La survenue de manifestations oropharyngées était notée en SSPI.

Résultats

Les trois groupes étaient comparables pour l’âge, le poids, le sexe. La durée de chirurgie était significativement plus longue dans le G3. Le ballonnet a dû être dégonflé plus fréquemment dans le G1 : 60 % des cas (p<0,0001) versus 10 % pour G2 et 3,3 % pour G3. Le ballonnet a du être regonflé plus fréquemment dans le G2 : 76,6 % des cas (p<0,0001) versus 3,3 % pour G1 et G3. La survenue d’effets indésirables était comparable dans les trois groupes.

Conclusion

L’utilisation d’air ou d’un mélange O2–N2O pour gonfler les ballonnets n’est pas une méthode fiable. Le SSI maintient une pression plus stable mais le monitorage n’est pas aisé et de plus les fabricants de sondes ne recommandent pas son utilisation. Gonfler les ballonnets avec de l’air en monitorant systématiquement la pression est la technique la plus simple d’utilisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

The purpose of the present study was to compare how many inflate and deflate are necessary to maintain the endotracheal tube cuff pressure between 15 and 35cm H2O by using air, O2–N2O mix or saline solution.

Study design

Randomized and prospective study.

Patients and methods

Ninety children from 1 month to 15 years of age were included in the study. All patients were ventilated with O250%–N2O50%. Subsequently, the patients were divided in three groups: (1) Group 1: patients with air inflated cuffs; (2) Group 2: patients with O2–N2O mix inflated cuffs; (3) Group 3: patients with saline solution inflated cuffs. In all groups cuffs were inflated to reach an intracuff pressure of 20cmH2O. The cuff pressure was then monitored every 10 minutes and adjusted to be between 15 and 35cmH2O. Laryngeal and tracheal symptoms were noted in the recovery room.

Results

The three groups of patients were similar for age, weight, and sex. The length of surgery was significantly longer in Group 3. The deflate rate was higher in Group 1 (60%) than in Group 2 (10%) or 3 (3.3%) (p<0.0001). The inflate rate was higher in Group 2 (76.6%) than in Group 1 or 3 (both 3.3%) (p<0.0001). Side effects were comparable in the three groups of patients.

Conclusion

Using air or O2–N2O mix to inflate cuffs is not reliable. SSI helps to maintain a more stable cuff pressure but monitoring is difficult and sometimes contraindicated by tracheal tubes producers. Inflating cuffs with air and regularly monitoring pressure is the most reliable and easiest technique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ballonnet, Sonde d’intubation, Pression, Protoxyde d’azote, Enfants

Keywords : Cuff, Endotracheal tube, Pressure, Nitrous oxide, Children


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 10

P. 687-692 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Optimisation des prescriptions en réanimation
  • J.-J. Lehot, C. Heuclin, J. Neidecker, R. Cartier, P. Ffrench, M.E. Reverdy, D. Revel, M. Billard, C. Lupo, B. Gonnard, G. Keller, G. Aulagner, O. Bastien
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt de l’EPP pour l’amélioration de la prise en charge de la douleur postopératoire par analgésie contrôlée par le patient (ACP)
  • A. Baumann, E. Cuignet-Royer, C. Cornet, S. Trueck, M. Heck, F. Taron, C. Peignier, A. Chastel, P. Gervais, H. Bouaziz, G. Audibert, P.-M. Mertes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.