Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anomalies de la capillaroscopie périunguéale au cours de la fibrose pulmonaire associée à la sclérodermie systémique et au cours de la fibrose pulmonaire idiopathique - 13/12/10

Doi : 10.1016/j.rhum.2010.04.027 
Addolorata Corrado a, , Giovanna Elisiana Carpagnano b, Annamaria Gaudio a, Maria Pia Foschino-Barbaro b, Francesco Paolo Cantatore a
a Département de médecine et de sciences professionnelles, clinique de rhumatologie, université de Foggia, Ospedale Col. D’Avanzo, 71100, Italie 
b Département de médecine et de sciences professionnelles, institut des maladies respiratoires, université de Foggia, Italie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Les pneumopathies interstitielles diffuses (PID) constituent un ensemble hétérogène, certaines étant idiopathiques, d’autres survenant dans le cadre d’autres maladies, notamment des connectivites et tout particulièrement dans le cadre de la sclérodermie systémique (ScS). Que ce soit dans les formes primitives ou secondaires, des anomalies fibroblastiques et vasculaires interviennent dans la destruction parenchymateuse progressive du poumon au cours des PID. La vidéocapillaroscopie périunguéale est une méthode diagnostique non invasive permettant de détecter les principales anomalies de la microcirculation locale dans la ScS, anomalies témoignant des modifications caractéristiques du système vasculaire rencontrées dans cette maladie. Le but de notre étude a été d’analyser les anomalies capillaroscopiques chez les patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) et de rechercher les principales différences avec celles observées chez les patients ayant une fibrose pulmonaire associées à la ScS (FP-ScS).

Méthodes

Nous avons réalisé une vidéocapillaroscopie périunguéale chez 23 patients atteints d’une FP-ScS, chez 20 patients atteints d’une FPI et chez 22 patients ayant une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Les différences des paramètres de la morphologie capillaire observées entre chaque groupe ont été étudiées.

Résultats

Le principal résultat de cette étude est la détection d’altérations modérées des capillaires chez les patients atteints de FPI en comparaison avec les patients atteints de FP-ScS qui eux présentent des anomalies caractéristiques des anses capillaires. Plus précisément, nous avons observé, chez les patients atteints de FPI, une réduction significative de la densité capillaire et des aspects de néoangiogénèse, anomalies qui étaient significativement plus marquées par rapport aux patients ayant une BPCO.

Conclusions

Les anomalies de la capillaroscopie périunguéale dans la FPI semblent appuyer l’hypothèse selon laquelle il existe une altération systémique du système vasculaire chez ces patients et que celle-ci jouerait un rôle dans la physiopathologie de la maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumopathies interstitielles diffuses, Sclérodermie systémique, Capillaroscopie, Fibrose pulmonaire idiopathique


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2010.02.019).


© 2010  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 77 - N° 6

P. 596-601 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prédiction de la réponse aux traitements de fond antirhumatismaux (DMARD) dans la polyarthrite rhumatoïde
  • Jean-Francis Maillefert, Xavier Puéchal, Géraldine Falgarone, Gérard Lizard, Paul Ornetti, Elisabeth Solau, Virginie Legré, Frédéric Lioté, Jean Sibilia, Jacques Morel, Marc Maynadié, pour le groupe d’étude Réseau Rhumato
| Article suivant Article suivant
  • Influence des anticorps anti-infliximab et des concentrations résiduelles d’infliximab sur l’apparition d’une résistance acquise à l’infliximab chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde
  • Axel Finckh, Jean Dudler, Felix Wermelinger, Adrian Ciurea, Diego Kyburz, Cem Gabay, Sylvette Bas, pour les physiciens de la SCQM

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.