Médecine

Paramédical

Autres domaines


Échographie de la hanche néonatale : bilan initial et suivi thérapeutique - 25/02/11

Doi : 10.1016/j.jradio.2010.12.006 
A. Couture , C. Baud, O. Prodhomme, M. Saguintaah, C. Veyrac
Service de radiologie pédiatrique, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, 191, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La luxation de hanche se constitue in utero sous l’effet d’une posture luxante, parfois associée à des facteurs génétiques favorisants. La période néonatale est le moment privilégié du diagnostic et les modalités d’un dépistage clinique rigoureux sont essentielles. En effet, la plasticité cartilagineuse hyaline et fibreuse et le potentiel de croissance à cet âge garantissent dans la majorité des cas, sous un traitement bien conduit, la réversibilité rapide et complète des déformations de cette affection. L’exploration échographique, si elle est justifiée, est l’examen complémentaire le plus adapté. Sa supériorité est de pouvoir analyser simultanément les structures ostéocartilagineuses, l’interligne articulaire et les parties molles. Cette exploration apporte au clinicien un support morphodynamique fiable (Kosar et al., 2009 [1]) et devient l’outil irremplaçable en améliorant la précision diagnostique et en guidant le traitement orthopédique. Notre expérience, débutée en 1985, repose sur une étude échographique néonatale entre 2007 et 2009. Sur 2480 nouveau-nés, dépistés sur signe d’appel clinique ou facteurs de risques, cette étude met en évidence 257 cas de luxation (10 %) chez 191 nouveau-nés : 14 cas de luxations irréductibles (dix nouveau-nés), 30 cas de hanches luxées réductibles (24 nouveau-nés), 97 cas de hanches luxables (73 nouveau-nés) et 116 cas de hanches subluxables (84 nouveau-nés). Le suivi clinique et échographique met en évidence un succès thérapeutique dans 237 luxations (93 %) et 20 échecs (un cas de hanche subluxable, deux cas de hanche luxable, trois cas de hanche luxée, 14 cas de hanche luxée irréductible). Le suivi radiologique (six à 24mois) montre une asymétrie de taille des noyaux épiphysaires dans 20 cas (dont dix sont résolutifs), trois cas de dysplasie et un cas d’ostéochondrite post-réductionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Developmental dysplasia of the hip can arise in utero due to a dislocating posture, sometimes associated with predisposing genetic factors. The ideal time for diagnosis is during the neonatal period and adequate screening procedures must be in place. Indeed, the plasticity of hyaline cartilage and fibrocartilage combined with the growth potential at this age nearly always result in rapid complete resolution of the deformity. Ultrasound, when indicated, is the best imaging modality for diagnostic confirmation. It allows evaluation of the osteocartilaginous structures, joint space and soft tissues. Ultrasound provides the clinician with a reliable morphologic and dynamic evaluation tool improving the diagnostic accuracy and guiding orthopedic treatment. Our experience, dating back to 1985, is based on a population imaged between 2007 and 2009. From a total of 2480 neonates screened because of abnormal finding or risk factors, we identified 257 cases of dislocation (10%) in 191 neonates : 14 cases of nonreducible dislocation (10 neonates), 30 cases of reducible hip dislocation (24 neonates), 97 cases of dislocatable hip (73 neonates) and 116 cases of subluxable hip (84 neonates). Clinical and sonographic follow-up demonstrated therapeutic success in 237 cases (93%) and failure in 20 cases (one case of subluxable hip, two cases of dislocatable hip, three cases of dislocated hip, 14 cases of nonreducible hip dislocation). Imaging follow-up (6 to 24months) showed asymmetry in the size of the proximal femoral epiphyses in 20 cases (with resolution in 10 cases), three cases of dysplasia and one case of post-reduction osteochondritis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hanche, Nouveau-né, Échographie, Luxations

Keywords : Hip, Neonate, Ultrasound, Dislocation


Plan


© 2010  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 92 - N° 2

P. 142-165 - février 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Démarche diagnostique devant des vomissements du nouveau-né et du nourrisson
  • P. Bach-Ségura, N. Belarbi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.