Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Éthique et dermatologie esthétique - 15/03/11

[50-270-F-10]  - Doi : 10.1016/S2211-0380(11)55915-0 
C. Grognard  : Dermatologue
23, rue de Saint-Pétersbourg, 75009 Paris, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Le médecin, dans l'exercice de son art, s'engage à respecter les règles de probité et d'éthique médicales. Le développement de la partie esthétique de sa spécialité impose au médecin dermatologue une réflexion toute particulière sur l'éthique en la matière. Les techniques actuelles, particulièrement en dermatologie esthétique où il est souvent question de remodelage de l'apparence physique, sont des moyens de transformation de soi. Elles comportent des risques inhérents à tout acte technique et nécessitent une formation technologique supplémentaire au cursus habituel. L'individu risque de ne plus être un sujet libre de son choix, puisqu'il est aussi l'objet de l'action médicale et souvent le jouet de l'image idéale portée par les médias. En matière d'esthétique, où la santé n'est pas en jeu, mais où la demande est une amélioration du bien-être et de la beauté, le patient doit pouvoir faire son choix des avantages promis comparés aux risques de la méthode thérapeutique. L'information est alors primordiale : elle doit être honnête et raisonnable pour être raisonnée. L'obligation du médecin tend à glisser de la simple obligation de moyens vers une obligation de résultat. Ceci impose au médecin de s'entourer de toutes les garanties nécessaires (devis, fiches d'information), afin de ne pas prêter le flanc à la critique, et d'assurer au patient les meilleures chances d'amélioration. Il reste cependant au médecin le pouvoir de dire non si la demande de son patient lui paraît déraisonnable et cela pour le bien de celui-ci, même si la distinction entre le normal et le pathologique n'est pas toujours facile à faire, tant sont importants le retentissement psychologique d'une imperfection et le poids social du normatif et du beau.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Éthique médicale, Dermatologie esthétique, Traitement de l'apparence, Information du patient, Primum non nocere


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Aspects médicolégaux et information du patient
  • G. Flageul, B. Karcenty
| Article suivant Article suivant
  • Photographie numérique en dermatologie esthétique
  • J.-M. Sainthillier, M. Le Maitre, P. Humbert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.