Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pathophysiology and current management of pruritus in liver disease - 17/03/11

Doi : 10.1016/j.clinre.2010.10.007 
Andreas E. Kremer , Ronald P.J. Oude Elferink, Ulrich Beuers
Tytgat Institute for liver and intestinal research, Department of gastroenterology and hepatology, Academic Medical Center, S1-164, University of Amsterdam, Meibergdreef 69-71, NL-1105 BK Amsterdam, The Netherlands 

Corresponding author. Tel.: +31 2056 687 80; fax: +31 2056 691 90.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Pruritus is frequently reported by patients with cholestatic hepatobiliary diseases such as primary biliary cirrhosis, primary sclerosing cholangitis, intrahepatic cholestasis of pregnancy and hereditary cholestatic syndromes, but may accompany almost any other liver disease. Increased concentrations of bile salts, histamine, progesterone metabolites or endogenous opioids have been controversially discussed as potential pruritogens in cholestasis in the past. Most recently, novel insights unravelled lysophosphatidic acid (LPA), a potent neuronal activator, as a potential pruritogen in pruritus of cholestasis. Nevertheless, the pathogenesis of pruritus in cholestasis is still not clearly defined and current antipruritic treatment strategies provide relief only in a part of the affected patients. Based on recent experimental and clinical findings, this review outlines the actual insight in pathogenesis of pruritus in cholestasis and summarizes evidence-based and experimental therapeutic interventions for cholestatic patients suffering from itch.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 2

P. 89-97 - février 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chronic fibrosing cholangiopathies: A consequence of a defective HCO3 “umbrella”?
  • Serge Erlinger
| Article suivant Article suivant
  • Interplay between p53-family, their regulators, and PARPs in DNA repair
  • S. Emami

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.