Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sarcoïdose pulmonaire apparue sous étanercept - 12/04/11

Doi : 10.1016/j.rmr.2010.08.018 
M. Kerjouan a, , b , S. Jouneau a, b, H. Lena a, b, R. Luraine a, b, B. Desrues a, b, P. Delaval a, b
a Service de pneumologie, hôpital Pontchaillou, CHU de Rennes, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35033 Rennes, France 
b Université de Rennes, 1, avenue Léon-Bernard, 35000 Rennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les anti-TNF⍺, désormais fréquemment prescrits dans les rhumatismes inflammatoires, ont été utilisés avec succès dans le traitement des sarcoïdoses extrapulmonaires réfractaires, le TNF⍺ étant impliqué dans la formation et l’entretien du granulome sarcoïdosique. Paradoxalement, les anti-TNF⍺ sont incriminés dans 23 cas d’apparition de granulomes associés à un tableau radioclinique compatible avec une sarcoïdose.

Observation

Un homme de 54ans, porteur d’une spondylarthrite ankylosante sous étanercept depuis deux ans, présentait un tableau de bronchite avec radiologiquement des macronodules et un infiltrat lobaire supérieur droit. L’étanercept était immédiatement arrêté. Le lavage bronchoalvéolaire éliminait une cause infectieuse, notamment la tuberculose. La tomodensitométrie thoracique montrait des adénomégalies médiastinales, des nodules bilatéraux et une micronodulation à prédominance péribronchovasculaire évoquant fortement une sarcoïdose. Une biopsie pulmonaire d’un nodule parenchymateux concluait à une granulomatose d’allure sarcoïdosique. L’évolution à dix mois de l’arrêt de l’étanercept n’étant pas favorable, une corticothérapie était débutée, permettant une amélioration clinique, radiologique et fonctionnelle.

Conclusion

Ce cas souligne l’intérêt de la recherche de complications pulmonaires au cours des traitements anti-TNF⍺. En particulier, s’il faut évoquer et éliminer en priorité une tuberculose, il ne faut pas méconnaître la possibilité d’une granulomatose non infectieuse de type sarcoïdose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

TNF blockers are widely used to treat inflammatory rheumatic diseases and also in the treatment of extrapulmonary sarcoidosis. TNF⍺ plays a major role in the development and persistence of sarcoid granulomata. However, recent studies have reported the involvement of anti-TNF therapies in the development of granulomatosis associated with the clinical and radiological features of sarcoidosis.

Case report

A 54-years-old man with ankylosing spondylitis was treated with etanercept for two years. He was admitted with symptoms of bronchitis associated with radiological evidence of bilateral pulmonary nodules and a right upper lobe infiltrate. Anti-TNF therapy was stopped even though the patient had received 3 months of prophylactic treatment with rifampicin and isoniazid before starting etanercept. Bronchoalveolar lavage excluded infection, particularly tuberculosis. The chest CT-scan showed bilateral pulmonary nodules with peribronchovascular micronodules and enlarged mediastinal lymph nodes. Surgical lung biopsy was performed and revealed non-caseating granulomata. All the data were consistent with a diagnosis of pulmonary sarcoidosis. The patient remained symptomatic despite discontinuation of etanercept for ten months. Corticosteroids were then introduced, leading to a clinical, functional and radiological improvement.

Conclusion

This case report underlines the importance of studying the pulmonary complications of TNF blockers. The first priority is to exclude tuberculosis but a diagnosis of sarcoid-like granulomatosis has to be considered. Twenty-three cases have been described in the literature to date.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sarcoïdose, TNF⍺, Étanercept, Pneumopathie médicamenteuse, Granulomatose

Keywords : Sarcoidosis, Etanercept, TNF⍺, Drug-induced lung disease, Granulomatosis


Plan


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 3

P. 360-364 - mars 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pneumothorax itératifs et spontanés révélant un syndrome de Birt-Hogg-Dubé
  • A. Van Denhove, I. Guillot-Pouget, S. Giraud, S. Isaac, N. Freymond, A. Calender, Y. Pacheco, G. Devouassoux
| Article suivant Article suivant
  • Une forme rare de toxidermie induite par la rifampicine : la pemphigoïde bulleuse
  • A. Ibn Sellam, M. Soualhi, R. Zahraoui, K. Marc, J. Benamor, J.E. Bourkadi, G. Iraqi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.