Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

« Allergie à l'iode » : le point sur la question - 01/01/04

Doi : 10.1016/j.annfar.2004.11.006 
P. Dewachter a, , P. Tréchot b, C. Mouton-Faivre a
a Service d'anesthésie-réanimation chirurgicale, CHU, hôpital central, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54035 Nancy cedex, France 
b Service de pharmacotoxicologie, CHU, hôpital central, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54035 Nancy cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif. - Le but de cette revue générale a été de proposer une conduite à tenir diagnostique et de prévention ultérieure chez les patients ayant présenté une réaction d'hypersensibilité immédiate avec un médicament iodé.

Source des données. - Recherche dans la banque de données PubMed® des articles de langue anglaise et française publiés de 1967 à 2004. Des références complémentaires ont été ajoutées provenant de la bibliographie des articles sélectionnés ou de la base de données des auteurs. Les mots clés employés séparément ou en combinaison étaient : Hypersensitivity, Immediate, Allergy, Contrast Media, Povidone-Iodine, Iodine, Iodine Compounds, Iodides, Amiodarone, Seafood, Parvalbumins, Tropomyosin.

Sélection des travaux. - Ont été sélectionnés les études randomisées, les études épidémiologiques, les articles originaux, les cas cliniques et les lettres à la rédaction.

Synthèse des travaux. - L'implication de l'iode n'a jamais été démontrée au cours des réactions d'hypersensibilité allergique IgE-médiée avec un médicament iodé. En revanche, des réactions d'hypersensibilité allergique IgE-médiée ont été décrites avec les produits de contraste iodés et les antiseptiques iodés qui font l'objet de cette revue générale. Par extension, les réactions d'hypersensibilité allergique IgE-médiée aux produits de la mer seront évoquées car souvent indûment considérées comme un facteur de risque de réaction aux médicaments iodés. La séquence allergénique responsable de la sensibilisation des patients n'est pas connue pour les produits de contraste iodés. En revanche, il s'agit probablement pour la polyvinylpyrrolidone iodée de la povidone qui correspond au transporteur d'iode. Pour les poissons et pour les crustacés et mollusques, il s'agit respectivement de la protéine M et de la tropomyosine qui sont toutes les deux des protéines musculaires. Lors de la survenue d'une réaction d'hypersensibilité immédiate avec un médicament iodé, un bilan biologique immédiat et un bilan cutané à distance s'imposent afin de prouver le mécanisme immunologique, d'identifier le médicament ou la substance en cause et de rechercher une éventuelle réactivité croisée notamment pour les produits de contraste iodés.

Conclusion. - La question sur « l'allergie à l'iode » ne doit plus être posée au patient parce qu'elle induit une réponse inappropriée de sa part mais également une attitude thérapeutique non fondée et aléatoire de la part du praticien. Seul un diagnostic formel d'allergie médicamenteuse, fondé sur l'histoire clinique, la biologie et les tests cutanés, permet de mettre en place les mesures de prévention adaptées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective. - The aim of this literature review is to suggest a diagnostic and a preventive attitude in patients having presented an immediate hypersensitivity reaction due to an iodinated drug.

Data sources. - Literature review. Data were searched in the Medline database from 1967 to 2004 in English and French language. Complementary references were selected from the bibliography of selected references or from authors' personal databases. The following key-words were used separately or combined: Hypersensitivity, Immediate; Allergy; Contrast Media; Povidone-Iodine; Iodine; Iodine Compounds; Iodides; Amiodarone; Seafood, Parvalbumins; Tropomyosin.

Study selection. - Randomized studies, epidemiological studies, original articles, clinical cases, and letters to the editor were selected.

Data synthesis. - The implication of iodine has never been demonstrated during allergic hypersensitivity reactions due to iodinated drugs. However, IgE-mediated allergic hypersensitivity reactions have been published with contrast media or iodinated antiseptics and will be described in this development. In a wider sense, allergic hypersensitivity reactions due to seafood are evoked because often improperly considered as a risk factor of allergic reaction to iodinated drugs. The allergenic determinant responsible of patient sensitization is not known for iodinated contrast media, but is probably due to povidone in case of iodine povidone. In fish, the allergen is described as the protein M. There has also been strong immunological evidence that tropomyosin is a cross-reactive allergen among crustaceans and molluscs (shellfishs). In case of hypersensitivity reaction occurring with iodinated drug, an allergological assessment is required to confirm the immune mechanism, to identify the culprit drug or substance and to identify cross-reactivity especially with iodinated contrast media.

Conclusion. - Asking a patient if he/she is “allergic to iodine” is a question that should be avoided because its significance is null. A diagnosis of drug allergy, essentially relying on clinical symptoms, biological tests and cutaneous tests, is required to take adequate preventive measures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 1

P. 40-52 - janvier 2005 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.