Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Perturbateurs endocriniens et risques professionnels - 01/01/05

[16-537-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1925(05)38471-0 
F. Pillière  : Conseiller médical en santé au travail, toxicologue
Département Études et assistance médicales, INRS (Institut national de recherche et de sécurité), centre de Paris, 30, rue Olivier-Noyer, 75680 Paris cedex 14, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La question des perturbateurs endocriniens (PE), substances susceptibles de modifier le fonctionnement d'une partie du système endocrinien, est un sujet d'actualité qui fait l'objet de nombreuses recherches dans des domaines variés. Cependant, il n'existe que peu d'études spécifiques recherchant une association entre exposition professionnelle et effets potentiels endocriniens chez les travailleurs exposés, car leurs effets sont difficiles à étudier en milieu professionnel en raison notamment des expositions multiples et de marqueurs d'effets peu commodes à utiliser en pratique courante. Essentiellement le secteur agricole avec la manipulation de pesticides et celui de l'industrie pharmaceutique ont fait l'objet de recherches sur d'éventuels effets PE chez les salariés ; quant aux produits ou familles de produits chimiques, ce sont surtout les pesticides, métaux, solvants, voire xénestrogènes qui ont été étudiés et pour lesquels un effet possible PE a été montré, sans toutefois qu'un mécanisme d'action puisse être clairement élucidé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Perturbateur endocrinien, Dysrupteur endocrinien, Risque professionnel

Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Étapes diagnostiques de l'encéphalopathie chronique aux solvants
  • R.A. Nagy, M.K. Viaene, E. Van Valen, J. Reis, V. Bonneterre, A.F. Lenderink, L. Godderis
| Article suivant Article suivant
  • Perturbateurs endocriniens : responsabilités dans l'obésité et le diabète de type 2
  • N. Chevalier, P. Fénichel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.