Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs de risque : la myopie - 21/06/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.03.009 
M. Detry-Morel
Service d’ophtalmologie, cliniques universitaires Saint-Luc, 10, avenue Hippocrate, 1200 Bruxelles, Belgique 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le rôle de la myopie axile en tant que facteur de risque du glaucome reste controversé. Les grandes études épidémiologiques de référence suggèrent que la myopie modérée et surtout la myopie forte associée à une amétropie supérieure à −6 dioptries, sont un facteur de risque pour le développement et la progression de la neuropathie optique glaucomateuse ; le risque de glaucome pourrait être en effet deux à trois fois plus élevé chez le sujet myope que chez le sujet non myope. Ce risque a été démontré comme étant indépendant des autres facteurs de risque du glaucome et de la pression intraoculaire (PIO) en particulier. Les yeux myopes ont des PIO légèrement plus élevées que celle des yeux emmétropes ou hypermétropes, bien que cette différence n’ait probablement pas un impact clinique significatif. L’association décrite entre glaucome et myopie est en partie attribuable à des biais de sélection : non seulement, les sujets myopes consultent en effet probablement plus souvent leur ophtalmologiste mais aussi, le glaucome est sous-diagnostiqué chez ces derniers en raison de la grande variabilité de la morphologie de leurs papilles optiques, surtout chez les grands myopes et de la difficulté d’interpréter leur champ visuel. La faiblesse de la matrice fibrogliale des fibres nerveuses au niveau de la tête du nerf optique et les altérations structurelles de la lame criblée et de la choroïde contribueraient à rendre la papille optique du myope plus susceptible aux fluctuations de la PIO et à accroître le risque de neuropathie glaucomateuse, surtout en cas de myopie forte. Concrètement, les petits myopes qui présentent à la fois une hypertension oculaire et un antécédent familial de glaucome seront suivis plus attentivement. En revanche, les myopes forts devront faire l’objet d’un dépistage de glaucome très rapproché. Après avoir tenu compte des mesures de pachymétrie cornéenne, une mesure de PIO supérieure à 17mmHg doit déjà être considérée comme étant « critique » et un traitement médical hypotenseur considéré.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Controversy exists in the literature concerning the role of axial myopia as a risk factor for primary open-angle glaucoma. Epidemiologic evidence suggests that moderate and especially high myopia with a refractive error exceeding −6D is a risk factor for the development and the progression of glaucomatous optic neuropathy, with a twofold to threefold increased risk of glaucoma compared with that of nonmyopic subjects. This risk has been proven to be independent of other glaucoma risk factors and intraocular pressure (IOP). Myopic eyes have slightly although probably not clinically relevant, higher IOPs than emmetropic or hyperopic eyes. Selection bias could account for some of the reported association between glaucoma and myopia given that myopic subjects are likely to consult their ophthalmologist more frequently and glaucoma is underdiagnosed in myopic patients due to the great variability of their optic disc morphology, especially in high myopia, and the difficulty to interpret their visual field. The weakness of the fibroglial matrix of the nerve fibers at the optic disc together with the structural alterations in the lamina cribrosa and choroid, could contribute to the high susceptibility of the optic disc to IOP fluctuations and to increasing the risk of glaucomatous neuropathy, especially in high myopic eyes. Special attention will be given to patients with mild myopia who present with both elevated IOP levels and a positive family history. On the other hand, high myopic subjects should be screened for glaucoma at closer intervals. Moreover, after appropriate adjustments for deviations in central corneal thickness have been made, IOP greater than 17mmHg must already be regarded as critical and initiation of medical treatment considered.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Myopie, Glaucome, Hypertension oculaire

Keywords : Myopia, Glaucoma, Ocular hypertension


Plan


 Ce texte a fait l’objet d’une présentation orale lors de la réunion annuelle de la Société française du glaucome 2010.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 392-395 - juin 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Implants multifocaux, toriques et asphériques pour les patients glaucomateux
  • R.-A. Paletta Guedes, V.-M. Paletta Guedes, F. Aptel
| Article suivant Article suivant
  • Glaucomes et syndrome d’apnées du sommeil
  • E. Blumen-Ohana, M. Blumen, F. Aptel, J.P. Nordmann

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.