Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Modulation différentielle des effets de la stimulation des récepteurs Toll-like 2 et 4 par l'état de choc hémorragique - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2004.11.019 
K. Asehnoune a, , P. Moine a, C. Fitting b, D. Benhamou a, J-M. Cavaillon b, A. Edouard a
a Service d'anesthésie-réanimation et unité propre de recherche de l'enseignement supérieur, équipe d'accueil (UPRES-EA 3540), hôpital de Bicêtre, 94275 Le Kremlin-Bicêtre cedex, France 
b UP Cytokines et inflammation, Institut Pasteur, 75015 Paris, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif. - Évaluer l'influence du choc hémorragique chez la souris sur la production ex vivo de Tumor Necrosis Factor (TNF) par les cellules du sang total, stimulées au travers des récepteurs Toll-like (TLR) 2 et 4.

Type d'étude et animaux utilisés. - Étude expérimentale sur souris BALB/c.

Méthodes. - Saignée (0,026±0,003 ml/g) par ponction cardiaque transthoracique sous anesthésie générale. Mesure de la pression intraventriculaire gauche par ponction sous-xyphoïdienne. Retransfusion éventuelle du sang prélevé, 60 minutes après la saignée. Exsanguination létale 120 minutes après l'anesthésie (groupe témoin), la ponction (groupe Ponction), la saignée (groupe Hémorragie) ou 60 minutes après la restitution du sang prélevé (groupe Retransfusion). Culture du sang total de l'exsanguination (24 heures) seul ou en présence d'endotoxine d'Escherichia coli (LPS, TLR 4) ou de Staphylococcus aureus Cowan (SAC, TLR 2). Dosage du TNF dans le surnageant (ELISA).

Résultats. - La saignée (~30 % du volume sanguin calculé) entraînait une hypotension artérielle (-50 %) corrigée par la retransfusion. La production de TNF par les cellules stimulées par LPS était réduite (~-50 %) en cas d'hémorragie avec ou sans retransfusion. La production de TNF par les cellules stimulées par SAC n'était pas modifiée par l'hémorragie.

Conclusion. - L'altération de la production de cytokines pro-inflammatoires par les cellules sanguines circulantes stimulées par des composantes structurelles de pathogènes n'est pas un phénomène généralisé au décours du choc hémorragique murin. Elle dépend du stimulus étudié et de la voie de signalétique pris en compte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective. - To investigate the influence of haemorrhagic shock in mice on ex vivo TNF production by whole blood cells (WBC) stimulated through Toll-like receptors (TLR) 4 and 2.

Study design and animals. - Experimental study using BALB/c male mice.

Methods. - Haemorrhage (0,026±0,003 ml/g) by transparietal cardiac puncture under general anaesthesia. Measurement of left intraventricular pressure through a direct subcostal cardiac puncture. Possible restitution of shed blood volume (SBV) in retroorbital venous plexus, 60 minutes following haemorrhage. Lethal exsanguination 120 minutes following general anaesthesia (Control group), cardiac puncture (Sham group), blood sample (Haemorrhage group), or 60 minutes following SBV retransfusion (SBV group). Cultures (24 hours) of whole blood from the exsanguination, alone or with Escherichia coli endotoxin (LPS, TLR 4) or with heat-killed Staphylococcus aureus Cowan (SAC, TLR 2). Assessment of TNF levels in the cultures supernatant (Elisa).

Results. - Hemorrhage (~30% of calculated blood volume) resulted in arterial hypotension (-50%) which was reversed by SBV retransfusion. TNF production by LPS-stimulated WBC was reduced by haemorrhage (~-50%) with or without SBV retransfusion. TNF production by SAC-stimulated WBC remained unchanged.

Conclusion. - The reduction of proinflammatory cytokines production by WBC stimulated with pathogen-associated molecular patterns is not a generalized phenomenon following murin haemorrhagic shock. It depends on the used stimulus and studied signalling pathways.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Choc hémorragique, Culture de cellules circulantes, Lipopolysaccharide, Souris, Staphylococcus aureus Cowan, Souris, Tumor Necrosis Factor

Keywords : Haemorrhagic shock, lipopolysaccharide, mice, Staphylococcus aureus Cowan, Tumor Necrosis Factor, whole blood cells cultures


Plan


 Travail effectué avec l'aide de crédits du ministère de la recherche et du conseil scientifique de la faculté de médecine de Paris-Sud, 94276 Le Kremlin-Bicêtre cedex, France. Résultats présentés au congrès national de la Société française d'anesthésie et de réanimation, Paris 2001.


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 3

P. 255-259 - mars 2005 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.