Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Description et évaluation de l'efficacité des traitements pour la récupération motrice chez le sujet hémiplégique : une approche justifiée - 09/08/11

[26-320-A-10]  - Doi : 10.1016/S1283-0887(11)56694-0 
J.V.G. Robertson a,  : Kinésithérapeute, chargée de recherche, J.-P. Regnaux b : Ingénieur de recherche
a Service de MPR, Hôpital Raymond Poincaré, 104, boulevard Raymond-Poincaré, 92380 Garches, France 
b Centre de médecine fondée sur les preuves, Hôpital Hôtel-Dieu, 1, Parvis de Notre-Dame, 75004, Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 9

Résumé

L'objectif de cet article est de présenter différentes techniques de rééducation qui peuvent être proposées pour améliorer la motricité et la mobilité des patients après accident vasculaire cérébral (AVC), d'examiner les preuves de leur efficacité et de distinguer des indications pour la pratique. Au total, neuf techniques ont été décrites : la contrainte du membre supérieur, la contrainte du tronc, les orthèses mécaniques de marche et/ou suspension, les dispositifs robotisés et mécanisés pour le membre supérieur, le mouvement imaginé, les stimulations électriques, la rééducation en atelier, la thérapie par miroir et le travail en bilatéral. Certaines techniques ont fait l'objet de plusieurs travaux scientifiques alors que d'autres ont été moins étudiées. Pour la plupart des traitements, il n'est pas possible de conclure sur leur efficacité ou l'absence d'effets. La nature complexe des interventions en rééducation, le nombre et la qualité des études restent souvent insuffisants. Cependant, certains principes peuvent être dégagés : les traitements incorporant une intensité importante semblent avoir une efficacité plus importante, par exemple la rééducation par système mécanisé/robotisé, en atelier ou par contrainte induite. Au niveau de la marche, l'utilisation de systèmes mécanisés semble plus pertinente pour les patients n'ayant pas encore acquis la marche. Certaines techniques pour la rééducation des patients ayant un déficit sévère du membre supérieur sont dégagées, tels la thérapie par miroir ou le mouvement imaginé, qui peuvent être pratiqués lorsque la récupération motrice est limitée. Pour nombre de techniques il n'est pas encore possible de distinguer des indications cliniques, car les données concernant la description des protocoles d'entraînement, la dose de traitement, la durée, la population cible ou le moment optimal de l'effet sont insuffisantes. Des fiches cliniques résument les doses décrites par des études scientifiques afin d'informer (evidence informed practice) au mieux le thérapeute et le patient des choix thérapeutiques possibles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rééducation, Hémiplégie, Motricité, Entraînement, Évaluation, Efficacité


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Prise en charge masso-kinésithérapique du patient cérébrolésé en éveil de coma
  • A. Guntz-Stumpf, P. Froehlig, M. Rousseau
| Article suivant Article suivant
  • Rééducation du patient traumatisé cranioencéphalique
  • L. Euverte, S. Duclercq, T. Faye-Guillot, N. Lebaron, J. Luauté

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.