Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La protéine C activée - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.10.006 
P. Montravers , H. Quintard, P. Piednoir
Département d'anesthésie–réanimation, CHU Bichat–Claude-Bernard, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 

*Auteur correspondant. Département d'anesthésie–réanimation, CHU Jean-Verdier, avenue du 14-Juillet, 93140 Bondy, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La protéine C recombinante humaine activée ou drotrécogine alfa activée (PCRhA) pourrait être le premier traitement pharmacologique permettant de réduire la mortalité du sepsis sévère. Les recommandations de la Surviving Sepsis Campaign ont classé l'utilisation de la PCRhA avec un niveau de preuve B. Au cours du sepsis, l'activité de la protéine C, inhibiteur naturel de la coagulation s'abaisse rapidement et empêche l'inactivation de la thrombine. La protéine C activée a par ailleurs des effets anti-inflammatoires et antiapoptotiques propres, indépendants de son effet anticoagulant. L'administration de PCRhA a été envisagée au cours du sepsis à la dose de 24 μg/kg/H pour une durée de 96 heures avec l'objectif de réduire l'extension de la coagulopathie et la réaction inflammatoire. L'étude PROWESS a inclus 1 690 patients et montré une réduction significative de la mortalité. Plusieurs publications complémentaires ont permis de préciser les populations étudiées et les bénéfices attendus de la PCRhA. L'étude ENHANCE ouverte multicentrique non randomisée, a confirmé dans les grandes lignes des résultats de l'étude PROWESS. Même si les arguments d'efficacité de la drotrécogine sont bien établis, un certain nombre de questions persiste concernant son utilisation et de manière plus générale son positionnement par rapport aux autres traitements des patients en sepsis sévère.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Recombinant human activated protein C (APC) might be the first pharmacological intervention which decreases mortality in the course of severe sepsis. Surviving Sepsis Campaign guidelines have recommended the use of APC with grade B level of proof. During sepsis, the APC pathway serves as a major system for controlling thrombosis inhibiting thrombin formation, limiting inflammatory responses, and potentially decreasing endothelial cell apoptosis. APC use was assessed in the course of severe sepsis 24 μg/kg/h for 96 hours with the aim of inhibiting coagulopathy and inflammation. The PROWESS trial included 1,690 patients and demonstrated a significantly decreased mortality in the treated group. Additional publications have clarified the characteristics of the included patients and tried to outline the potential benefits of APC. The results of ENHANCE, a multicenter open trial, have confirmed the trends reported in the PROWESS trial. Evidence supporting the efficacy of APC in the management of severe sepsis is clearly assessed. However, several issues remain unsolved and require to be addressed as the appropriate use of the drug and its place with other adjunctive therapies directed the sepsis process.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Choc septique, Sepsis sévère, Coagulation, Protéine C, Drotrécogine alfa activée

Keywords : Septic shock, Severe sepsis, Coagulation, Protein C


Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 3

P. 270-274 - mars 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Contrôle de la source et antibiothérapie des infections graves
  • H. Dupont
| Article suivant Article suivant
  • Sepsis sévère : le contrôle glycémique
  • J.-C. Orban, D. Deroche, C. Ichai

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.