Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement chirurgical des escarres - 27/03/07

[44-072]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(07)41705-6 
F. Rimareix a, b,  : Praticien hospitalier, praticien spécialisé des CLCC, chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, X. Delpit a, b : Interne de chirurgie des hôpitaux de Paris, T. Bauer a, b : Chef de clinique-assistant, chirurgie orthopédique, A. Lortat-Jacob a, b : Professeur Faculté Paris Ouest, chef de service, chirurgien des Hôpitaux
a Service de chirurgie orthopédique et réparatrice, centre hospitalier universitaire Ambroise Paré, 9, avenue Charles-De-Gaulle, 92100 Boulogne Billancourt, France 
b Unité Toulouse Lautrec de chirurgie du handicapé médullaire, Hôpital Raymond Poincaré, 104, boulevard Raymond-Poincaré, 92380 Garches, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 16
Iconographies 14
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La chirurgie des escarres s'adresse dans la majorité des cas aux patients handicapés médullaires. Les indications chirurgicales sont posées en fonction de la profondeur et de la taille de la perte de substance selon une classification anatomique. Le terrain intervient aussi : escarre de réanimation, escarre du sujet âgé, escarre du handicapé moteur. Les techniques utilisées sont celles de la chirurgie plastique des lambeaux : grand fessier musculocutané en îlot ou en VY pour l'escarre ischiatique et sacrée, ischiojambiers musculocutanés en VY ou droit interne pour l'escarre ischiatique, tenseur de fascia lata pour l'escarre trochantérienne, lambeau plantaire interne pour l'escarre talonnière. L'excision se fait le plus souvent dans le même temps que la couverture ; un protocole bactériologique permet d'adapter secondairement l'antibiothérapie. Les suites sont assurées dans un service spécialisé en chirurgie du handicapé médullaire avec des supports adaptés. Les cas particuliers de l'arthrite de hanche, de la dégénérescence maligne des escarres chroniques, des récidives, nécessitent une chirurgie plus complexe. Les complications postopératoires les plus fréquentes sont : hématome, désunion septique, récidive précoce par persistance d'un foyer infectieux, récidive tardive chez un handicapé moteur qui se néglige.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Escarre, Handicapé médullaire, Lambeau de grand fessier, Lambeau d'ischiojambiers, Protocole bactériologique, Antibiothérapie

Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Lambeaux pédiculés des membres
  • A.-C. Masquelet
| Article suivant Article suivant
  • Traitement chirurgical des syndromes de loge
  • A.-C. Masquelet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.