Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Érythroblastopénies - 22/06/07

[13-006-E-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1984(07)29795-X 
Y. Crabol a, A. Berezné a, L. Mouthon a, b,
a Service de médecine interne, hôpital Cochin, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et université Paris-Descartes, Paris, France 
b UPRES EA 4058, Faculté de médecine Paris-Descartes, université Paris-Descartes, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 2
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Hématologie
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Le diagnostic d'érythroblastopénie est paraclinique. Il évoqué sur l'hémogramme devant une anémie normocytaire, normochrome, arégénérative avec des réticulocytes absents ou effondrés, contrastant avec des chiffres normaux de leucocytes et de plaquettes. Après avoir éliminé les causes carentielles, métaboliques ou inflammatoires, la réalisation d'un myélogramme permet de confirmer le diagnostic, en objectivant une diminution ou une absence des précurseurs érythroïdes, contrastant avec une maturation normale des lignées myéloïdes et mégacaryocytaires. On distingue la maladie de Diamond-Blackfan, érythroblastopénie constitutionnelle, des érythroblastopénies acquises : d'origine infectieuse, en rapport le plus souvent avec une infection par le parvovirus B19 ; compliquant l'évolution d'une hémopathie lymphoïde, d'un thymome ou d'une maladie systémique ; iatrogènes, compliquant en particulier un traitement par érythropoïétine recombinante ou une allogreffe de cellules souches périphériques ; ou enfin idiopathiques. La physiopathologie de ces affections est complexe et varie en fonction de l'étiologie. Le traitement repose sur les immunoglobulines intraveineuses (Ig IV) dans les formes associées à une infection par le parvovirus B19 et sur la corticothérapie éventuellement associée aux immunosuppresseurs dans les autres formes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Érythroblastopénie, Anémie de Diamond-Blackfan, Leucémie à grands lymphocytes à grains, Thymome, Érythropoïétine, Allogreffe de cellules souches périphériques

Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.