Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières

Principes du traitement arthroscopique des ruptures de la coiffe des rotateurs - 05/12/11

Doi : 10.1016/B978-2-294-71318-7.00009-5 
J.-F. Kempf 1, P. Clavert 1
1 Centre de chirurgie orthopédique et de la main, avenue Baumann, 67400 Illkirch-Graffenstaden, France. 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 17
Iconographies 26
Vidéos 0
Autres 0

Mots clés :Coiffe des rotateurs de l’épaule. : – Ruptures de la coiffe des rotateurs. : – Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs. : 
Keywords:Arthroscopic rotator cuff repairs. : 

Résumé

Dans ce chapitre, nous passerons en revue les principales voies d’abord et les principaux instruments nécessaires pour réaliser la réparation arthroscopique d’une rupture de la coiffe des rotateurs, puis nous décrirons les différentes voies d’abord qui peuvent être utilisées avant de détailler quelques-uns des nombreux instruments mis à notre disposition pour transfixier la coiffe.

La plupart des techniques font appel à la réalisation d’un nœud, ce qui n’est pas toujours aisé et nécessite un certain apprentissage, devant être fait à travers la voie d’abord munie ou non d’une canule. Les nœuds les plus commodes sont les nœuds coulissants et, parmi la multitude de solutions proposées, nous détaillerons les nœuds de Nicky (Nicky’s knot), le nœud de Roeder, le nœud SMC. Si le fil ne peut coulisser, il s’agira de réaliser des demi-clés conventionnelles avec inversion des demi-clés en inversion du bras tracteur, qui restent la référence en termes de tenue et de résistance. Quel que soit le nœud choisi par l’opérateur, l’important est de savoir le réaliser sans hésitation, de façon quasi automatique et sans réfléchir!

Concernant les points de suture à réaliser, le point simple est de loin le moins résistant et nous débattrons des différentes possibilités qui s’offrent à nous pour obtenir la meilleure résistance possible du point réalisé. Pour ce qui est de la suture proprement dite, là aussi, il y a de nombreuses propositions techniques dans la littérature, et le débat actuel est celui de ne faire qu’une simple rangée ou d’associer deux lignes de suture (double row), l’une médiale, proche du cartilage, et l’autre plus latérale, ce qui autorise une meilleure résistance à la traction et une amélioration de la surface de contact tendon-os, sans pour autant que ces avantages théoriques ne permettent d’observer de meilleurs résultats cliniques.

Le lecteur aura donc à faire son propre choix en fonction de ses options techniques et de son expérience.

Nous exposerons enfin les techniques dont nous avons l’habitude en précisant bien qu’il y en a d’autres qui seront détaillées dans les chapitres ultérieurs.

Abstract – Principles of arthroscopic repair of rotator cuff tears

In this chapter, we review the main arthroscopic portals and the main instruments to achieve the arthroscopic repair of a rotator cuff tear. Then we describe the different surgical approaches that can be used before detailing the various instruments for transfixing the cuff.

Most techniques involve the creation of knots, which is not always easy and requires some learning to be done through the incision with or without a cannula. The knots which are the most convenient are sliding knots and among the multitude of proposed solution, we will detail the Nicky’s knot, the Roeder knot and the SMC knot. If the knot can not slide, it will make half hitches (= revo knot) with conventional reversed half hitches first reverse tractor arms that remain the reference in terms of dress and resistance. Whatever the knots selected by the surgeon, it is important to do them without any hesitation, almost automatically and fluently!

Which kind of suture? Make the simple point is by far the least durable and we will discuss the various possibilities open to us to get the best possible resistance. Concerning the repair, there are many technical solutions described in the literature and the current debate is not to make a single row or combine two suture lines (double row), one near the medial cartilage and the other more lateral, which allows for better tensile strength and an improved tendon-bone contact, but the gain on a clinical point of view is (still?) controversial.

The reader will have to make his own choice based on its technical options and experience.

Finally, we will present the techniques we used, stating clearly that there are others that will be detailed in subsequent chapters.

Plan



© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Réparation chirurgicale des ruptures de coiffe : du ciel ouvert à l’arthroscopie
  • D. Molé, C. Dezaly
| Article suivant Article suivant
  • Ruptures partielles profondes de la coiffe des rotateurs
  • A. Castagna, G. Delle Rose, M. Borroni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce produit ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.