Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs de risque de récidive des grossesses extra-utérines - 25/01/12

Doi : 10.1016/j.jgyn.2011.09.002 
M. De Bennetot a, B. Rabischong a, , B. Aublet-Cuvelier b, F. Belard b, H. Fernandez c, J. Bouyer d, G. Mage a, J.-L. Pouly a
a Service de gynécologie-obstétrique et reproduction humaine, CHU de Clermont-Ferrand, CHU Estaing, 1, place Lucie-Aubrac, 63100 Clermont-Ferrand, France 
b Département d’informatisation médicale, CHU Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 
c Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre cedex, France 
d Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations (CESP), UMRS 1018 Inserm, UPS11, Ined, équipe « reproduction et développement de l’enfant », CESP-Inserm U1018, 82, rue du Général-Leclerc, 94276 Le Kremlin-Bicêtre cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif de l’étude

Identifier les facteurs de risque de récidive des grossesses extra-utérines.

Patientes et méthodes

L’étude porte sur les données du registre des grossesses extra-utérines en Auvergne de 1992 à 2008. La survenue d’une récidive a été étudiée pour 1108 femmes âgées de 18 à 44ans qui recherchaient une nouvelle grossesse.

Résultats

Cent seize récidives (10,5 %) sont survenues pendant la période étudiée. Les patientes ayant un antécédent d’interruption volontaire de grossesse ont eu plus de récidive de grossesse extra-utérine (p=0,01). À l’inverse, les patientes ayant un antécédent d’infertilité ou ayant déjà accouché ont eu significativement moins de récidive (p=0,01 et 0,0478). Le type de traitement, conservateur ou radical cœlioscopique, ou médical par méthotrexate n’a pas influencé significativement le risque de récidive (p=0,86).

Conclusion

Les antécédents reproductifs de la patiente paraissent intervenir sur le risque de survenue d’une récidive de grossesse extra-utérine et pourraient être pris en compte pour une prévention secondaire. Dans le choix du traitement, le risque de récidive ne semble pas constituer un argument décisionnel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Investigate and identify the risk factors influencing the recurrence of ectopic pregnancies.

Patients and methods

The Auvergne ectopic pregnancy registry data were analyzed from 1992 to 2008. The appearance of a recurrence was studied among 1108 women from 18 to 44 years old, who attempted to conceive again.

Results

One hundred and sixteen repeated ectopic pregnancies occurred (10.5 %) during the period under study. The rate of recurrence was significantly higher among women who had a history of voluntary termination of pregnancy (P=0.01). Conversely, fewer recurrences (P=0.01 and 0.0478) occurred among women having a history of infertility or previous live birth. The treatment for ectopic pregnancy, whether it is conservative or radical laparoscopic, or medical with methotrexate did not significantly influence the recurrence rate (P=0.86).

Conclusion

Reproductive history appears to involve the risk of repeated ectopic pregnancy and must be taken into account in their secondary prevention. As for the choice of treatment, the risk of recurrence does not seem to constitute a decisive argument.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Récidive de grossesse extra-utérine, Fertilité, Facteurs de risque, Traitement

Keywords : Repeat ectopic pregnancy, Fertility, Risk factors, Treatment


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 1

P. 55-61 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Urgences gynécologiques : nature et degré de gravité
  • S. Alouini, L. Mesnard, S. Coly, M. Dolique, B. Lemaire
| Article suivant Article suivant
  • De l’impact des RPC pour réduire le taux d’épisiotomie
  • D. Reinbold, C. Éboue, R. Morello, N. Lamendour, M. Herlicoviez, M. Dreyfus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.