Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Using the Risk Assessment and Predictor Tool (RAPT) for patients after total knee replacement surgery - 19/02/12

Doi : 10.1016/j.rehab.2011.10.006 
M. Dauty , X. Schmitt, P. Menu, B. Rousseau, C. Dubois
Service MPR locomoteur, pôle de médecine physique et réadaptation, hôpital Saint-Jacques, CHU de Nantes, 85, rue Saint-Jacques, 44035 Nantes cedex 01, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

The aim of this study was to use the Risk Assessment and Predictor Tool (RAPT) to evaluate the risk of complications in patients hospitalized after total knee replacement (TKR) surgery.

Method

The medical charts of 272 patients who had TKR surgery for knee osteoarthritis (OA) were included in the study. The presurgical RAPT score and Lequesne functional pain index score were determined based on a thorough analysis of the medical charts. Complications that had an impact on the vital prognosis or knee prosthesis outcomes were reported. Patients were compared according to the RAPT and a relative risk of complications was established.

Results

Only 12.2% of patients hospitalized in a Physical Medicine and Rehabilitation (PM&R) center after their surgery could have been discharged home directly after their initial hospital stay for TKR surgery (score RAPT more than 9). These patients were mostly men and significantly younger. Their Lequesne score was significantly lower by an average of at least two points. Their relative risk of complications was 0.45 vs. 2.16 for patients who had a RAPT score less than 6.

Conclusion

Patients with a RAPT score more than 9 have a low risk of complications. They should not systematically be admitted to a PM&R unit after surgery. On the other hand, for patients with a RAPT score less than 6 a hospital stay in a PM&R care center is justified after TKR surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Le but de cette étude a été d’établir le risque relatif des complications en fonction de l’indice RAPT (Risk Assessment and Predictor Tool) chez des patients hospitalisés pour rééducation après pose d’une prothèse totale de genou.

Méthode

Deux cent soixante-douze dossiers concernant des patients opérés d’une prothèse totale de genou pour gonarthrose ont été inclus. Les indices préopératoires RAPT et algo-fonctionnel de Lequesne ont été reconstruits à partir de l’analyse des dossiers. Les complications qui ont mis en jeu le pronostic vital ou le pronostic de la prothèse ont été rapportées. Les patients ont été comparés en fonction de l’indice RAPT et le risque relatif de complications a été établi.

Résultats

Seulement 12,2 % des patients hospitalisés pour rééducation auraient pu bénéficier d’un retour directement à domicile (indice RAPT supérieur à 9). Ces patients étaient significativement plus jeunes et de sexe masculin. Leur indice de Lequesne était significativement plus faible d’au moins deux points en moyenne. Le risque relatif de complication a été de 0,45 contre 2,16 pour les patients qui ont présenté un indice RAPT inférieur à 6.

Conclusion

Les patients qui ont présenté un indice RAPT supérieur à 9 peuvent être considérés comme peu à risque de complication. Ils n’ont donc pas besoin d’être systématiquement hospitaliser après chirurgie. D’un autre côté, les patients qui ont présenté un indice RAPT inférieur à 6 justifient d’une hospitalisation pour rééducation après pose d’une prothèse totale de genou.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Knee, Orientation, Rehabilitation, Hospitalization, Total knee replacement

Mots clés : Genou, Orientation, Rééducation, Hospitalisation, Prothèse totale de genou


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 55 - N° 1

P. 4-15 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Compte rendu du 26e congrès de la SOFMER à Nantes
  • B. Perrouin-Verbe, J.-F. Mathé, A. Yelnik, G. Amarenco
| Article suivant Article suivant
  • Isolated greater tuberosity fracture: Short-term functional outcome following a specific rehabilitation program
  • A. Jellad, M. Amine Bouaziz, S. Boudokhane, I. Aloui, Z. Ben Salah, A. Abid

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.