Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Diabètes et grossesse - 28/02/12

[10-366-G-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(12)40976-3 
O. Vérier-Mine a,  : Praticien hospitalier, F. Dorey a : Praticien hospitalier, J.-L. Bacri b : Praticien hospitalier, H. Quiquempois c : Praticien hospitalier
a Service d'endocrinologie, Hôpital Jean-Bernard, avenue Désandrouin, 59322 Valenciennes cedex, France 
b Service de néphrologie, hémodialyse et médecine interne, Hôpital Jean-Bernard, avenue Désandrouin, 59322 Valenciennes cedex, France 
c Service de gynécologie obstétrique, Hôpital Jean-Bernard, avenue Désandrouin, 59322 Valenciennes cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 23
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Endocrinologie-Nutrition
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

La prévalence croissante de l'obésité et du diabète de type 2 (mais aussi de type 1), associée à l'âge tardif des grossesses, vont augmenter le nombre des femmes enceintes diabétiques. Toutes doivent être informées de la nécessité d'un bon équilibre glycémique avant la grossesse et d'une contraception efficace. Le souhait de grossesse impose un bilan complet des complications du diabète et l'arrêt des traitements contre-indiqués. Les hypoglycémiants sont remplacés par l'insulinothérapie. Le diabète gestationnel prédit un haut risque ultérieur de diabète de type 2 ou d'intolérance au glucose, multiplié par 7 (30 % à 50 % à 10ans). La grossesse affecte la prise en charge du diabète : en cas de diabète de type 1, risque accru d'hypoglycémies (spécialement au premier trimestre), d'acidocétose à un seuil glycémique plus bas, par infections ou iatrogénicité, et, dans le diabète de type 2, majoration de l'insulinorésistance. L'hyperglycémie du premier trimestre accroît le risque de malformations, de fausses couches spontanées. Plus tard, l'hyperglycémie élève le risque de décès fœtal par acidose. Si l'hyperglycémie est plus modeste, il y a un risque persistant de macrosomie, de prématurité et d'hypoglycémies néonatales. Ultérieurement, on retrouve une prédisposition à l'obésité et à l'intolérance au glucose. Beaucoup d'arguments plaident en faveur d'une programmation intra-utérine des pathologies cardiovasculaires, dont l'impact semble supérieur à celui de l'hérédité génétique, pourtant si redoutée des parents. Ils rendent plus importante l'obtention de la normoglycémie. Les prises en charge par des équipes multidisciplinaires, avant, pendant et après la grossesse sont les plus performantes à court et à long terme. Le suivi régulier porte au minimum sur l'hémoglobine glyquée (HbA1c), les glycémies, la pression artérielle et la prise de poids. L'éducation traite non seulement de la prise en charge du diabète pendant la grossesse, mais aussi des bénéfices de l'allaitement, de la réduction des éventuels facteurs de risque cardiovasculaire et, en cas de diabète gestationnel, de la prévention du diabète de type 2.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Grossesse, Diabète de type 1, Diabète de type 2, Diabète gestationnel, Allaitement, Contraception


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.