Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Fractures distales de l'humérus - 22/03/12

[OR 4000]  - Doi : 10.1016/S1283-0828(12)57903-2 
P. Guillaumot  : Docteur vétérinaire
414 A, chemin des Canniers, 83190 Ollioules, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 15
Iconographies 22
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les fractures de l'humérus distal comprennent certaines des fractures les plus difficiles à traiter en chirurgie vétérinaire. Un traitement chirurgical s'impose systématiquement en dehors de cas rarissimes de fractures non déplacées sous-périostées chez de très jeunes animaux. L'anatomie complexe de la région distale de l'humérus pose des problèmes spécifiques et parfois délicats d'abord, de réduction et de fixation. Lors d'implication des surfaces articulaires, une réduction la plus précoce et la plus anatomique possible conditionne largement le pronostic. Chez un patient jeune encore en croissance où ces fractures sont fréquentes, le chirurgien doit s'attacher à respecter les cartilages de conjugaison. Des techniques d'ostéosynthèse variées peuvent être employées : fixation externe, vis de traction et broches, plaques d'ostéosynthèse traditionnelles ou dernières générations d'implants verrouillés. Un certain nombre de fractures impliquant le condyle huméral chez l'adulte surviennent en relation avec un traumatisme mineur. Ces fractures, s'apparentant aux fractures de stress décrites chez l'homme ou résultant d'un phénomène d'ossification incomplète du cartilage de croissance intermédiaire du condyle huméral, représentent un défi particulier par le risque de non-union ou de retard d'union associé. Des cas de fracture incomplète du condyle huméral (ou ossification incomplète du condyle huméral) sont observés chez certaines races à risques et peuvent être responsables d'une boiterie, justifiant un traitement chirurgical d'immobilisation par ostéosynthèse. Ces ossifications incomplètes du condyle huméral doivent être recherchées sur le membre controlatéral lors d'observation d'une fracture impliquant le condyle huméral chez un adulte, à la suite d'un traumatisme mineur ou après un épisode de boiterie évoluant sur le mode chronique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Fracture, Humérus distal, Y du coude, Unicondylienne, Dicondylienne, Supracondylienne


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Principes généraux du traitement des fractures
  • T. Cachon, J.-P. Genevois
| Article suivant Article suivant
  • Radius curvus
  • P. Guillaumot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.