Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Malformation de Chiari type 1 et sports : à propos de trois cas découverts après apparition de symptômes neurologiques sur le terrain - 23/03/12

Doi : 10.1016/j.jts.2012.01.002 
M. Bouvard a, , C. Hugo b, J. Laffond c, S. Demasles d
a Centre de biologie et médecine du sport de Pau, 4, boulevard Hauterive, 64046 Pau cedex, France 
b Imagerie médicale, hôpital de Pau, 4, boulevard Hauterive, 64046 Pau cedex, France 
c Université Bordeaux-Segalen, 146, rue Léo-Saignat 33076 Bordeaux cedex, France 
d Service de neurologie, hôpital de Pau, 4, boulevard Hauterive, 64046 Pau cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Lors d’un contexte d’effort sportif, l’apparition de certains symptômes neurologiques sur le terrain peuvent, s’ils sont rapportés au médecin, faire l’objet d’un bilan morphologique complémentaire afin d’identifier une malformation de Chiari type 1. Il s’agit d’une protrusion des amygdales cérébelleuses et du tronc cérébral à travers le foramen magnum dans le canal cervical. Nous rapportons trois cas cliniques pour sensibiliser au parcours diagnostique de cette pathologie. Un premier cas : un rugbyman ayant présenté en match un épisode de perte de connaissance après un contact sans traumatisme crânien. Un deuxième cas : une handballeuse ayant présenté des cervicalgies persistantes aggravées par sa pratique sportive, ainsi que des céphalées postérieures lors de certains changements de position céphalique. Un dernier cas : une femme ayant présenté deux épisodes de tétraparésie transitoire lors de la pratique du vélo. L’interrogatoire, lors d’une consultation de non-contre-indication à la pratique sportive est crucial. Il est à la recherche de symptômes neurologiques déficitaires, de céphalées à prédominances postérieures, de vertiges, survenant lors de certains mouvements au cours d’un effort. L’IRM cérébrale et médullaire sont les examens de référence. La confirmation d’une malformation de Chiari type 1 est une contre-indication définitive aux sports de contact et aux activités à risque de chute. Un avis spécialisé sera systématiquement demandé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The development of neurological symptoms in a context of sports activities, if reported, should be followed by complementary morphology tests, potentially leading to the identification of Chiari type 1 malformation. This congenital brain consists in the downward displacement of the cerebellar tonsils and the brain stem through the foramen magnum. We report three clinical cases to increase awareness of the diagnostic circumstances. The first case was a rugby player who lost consciousness during a game after contact without head trauma. The second case was a female handball player suffering from persistent headaches that worsened with the practice of sports; here posterior headache was triggered by certain head movements. The third case was a woman who experienced two episodes of transient tetraparesia related to bicycling. History taking is crucial during sports aptitude consultations. Symptoms of type 1 Chiari malformation include neurological deficits, predominantly posterior headache, and vertigo triggered by certain movements. Brain and spinal cord MRI is the gold standard imaging technique. Confirmation of Chiari type 1 malformation precludes contact sports and activities with a risk of fall. Specialized care is required.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Malformation de Chiari type 1, Sports de contact, Visite de non-contre-indication

Keywords : Chiari type 1 malformation, Contact sports, Brain/abnormalities, Sports participation, Risk factor, Rugby


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 1

P. 3-9 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vous avez dit information au public et si la grande presse donnait parfois des leçons au corps médical
  • J. Rodineau
| Article suivant Article suivant
  • Analyse des courbures de la colonne vertébrale et des atteintes du rachis lombaire chez les joueurs de rugby à XV. Mise au point d’une méthode utilisant la DXA
  • H. Vidalin, I. Hidalgo-Hermanni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.