Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Rage chez le chien et le chat - 30/03/12

[MG 0800]  - Doi : 10.1016/S1283-0828(12)55378-0 
N. Haddad a,  : Professeur de maladies contagieuses et zoonoses, M. Eloit b : Professeur de virologie
a Unité de maladies contagieuses, École nationale vétérinaire d'Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94704 Maisons-Alfort cedex, France 
b Unité de virologie, École nationale vétérinaire d'Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94704 Maisons-Alfort cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 6

Résumé

La rage est une zoonose majeure, qui a le chien pour réservoir dans 99 % des cas, même si d'autres réservoirs, sauvages, existent voire coexistent indépendamment dans de nombreuses contrées. Le nombre de décès humains annuellement déclarés par l'Organisation mondiale de la santé s'élève à plus de 55 000 cas, ce nombre apparaissant comme très sous-estimé. Cette situation a conduit l'Organisation mondiale de la santé à donner à la rage le statut de « zoonose négligée ». Ce constat est d'autant plus inacceptable que la lutte contre la rage du chien, qui reste enzootique sur la plus grande partie de la planète, pourrait conduire dans les pays concernés à l'éradication de la maladie. Ainsi, elle a pu être combattue avec succès dans certains pays développés comme la France, déclarée indemne de rage « terrestre » en 2001, avec une perte transitoire de ce statut entre 2008 et 2010. L'introduction du virus rabique à partir de chiens ou de chats infectés dans ces pays représente aujourd'hui le facteur de risque majeur de réapparition de la rage dans les pays indemnes. C'est la raison pour laquelle une réglementation européenne harmonisée détermine les conditions auxquelles doivent se soumettre les carnivores domestiques qui voyagent avec leur propriétaire. Mais le moyen de lutte le plus radical et efficace consisterait à tarir l'infection à la source. Or, dans les pays d'enzootie rabique, de nombreux freins matériels et structurels existent. Néanmoins, les données fournies par des études écologiques récentes concernant le chien, ainsi que l'exploitation des connaissances acquises en matière de diversité au sein de l'espèce RABV, permettent d'envisager des stratégies de lutte plus adaptées aux conditions locales. La traçabilité des infections s'en trouve par ailleurs affinée, y compris pour la détermination de l'origine de l'infection de carnivores introduits dans les pays indemnes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Rage, Zoonose, Chien, Chat, Lyssavirus, RABV


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Maladie de Carré
  • D. Thiry, M. Heuschen, C. Thiry, T. Frymus, E. Thiry
| Article suivant Article suivant
  • Leptospirose du chien
  • G. André-Fontaine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.