Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Driving habits in glaucoma patients - 30/03/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.06.007 
C. Parc , E. Tiberghien, V. Pierre-Kahn
Service d’ophtalmologie, hôpital Foch, 40, rue Worth, 92150 Suresnes, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Purpose

Glaucoma is a progressive optic neuropathy leading to loss of visual function beginning with the peripheral visual field. One large population-based study found that individuals with visual impairment reported difficulties in performing most vision-dependent daily activities, including difficulty with driving. The objective of this retrospective cohort study was to investigate the driving habits of glaucoma patients and to determine the conformance of their visual acuity and visual fields with driving regulations.

Methods

The charts of 20 patients followed in the Ophthalmology Department of Foch Hospital, Suresnes, Paris, France, with open angle glaucoma (mean visual field mean deviation of the worse eye: −15.5dB; range −1.97 to −27dB) and still driving, were reviewed. Data collected included visual acuity, type of glaucoma, slit lamp and fundus examination, most recent standard automated perimetry, and binocular visual field test results. Each patient was asked if he or she still drove on highways, and if he or she still drove at night.

Results

The driving habits of glaucoma patients were analyzed, and visual acuity and binocular visual fields were compared to French and European legal driving criteria. Thirteen patients (65%) with glaucoma were still driving on highways, and five (25%) at night. Seven patients (35%) were below French legal minimum visual acuity or visual field criteria.

Conclusion

Glaucoma patients appear to self-regulate their driving habits by avoiding potentially difficult driving situations. Further studies with larger sample size are necessary to determine relationships between severity of visual impairment, severity of visual field defects, and the cessation of driving.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

But

Le glaucome est une neuropathie optique progressive, conduisant à la perte de la fonction visuelle, en commençant par le champ visuel périphérique. Une étude a montré que les gens présentant un déficit visuel signalaient des difficultés pour la conduite. L’objectif de cette étude rétrospective était d’évaluer les habitudes de patients glaucomateux, et d’étudier la conformité de leurs acuité et champ visuels avec la législation routière.

Méthodes

Les dossiers de 20 patients glaucomateux (moyenne des MD du pire œil : −15,5dB, allant de −1,97 à −27dB) conduisant, et suivis dans le service d’ophtalmologie de l’hôpital Foch à Suresnes, France, ont été analysés. L’acuité visuelle, le type de glaucome, la dernière périmétrie standard automatisée, et les champs visuels binoculaires ont été relevés. Il a été demandé à chaque patient s’il conduisait encore sur autoroute, et s’il conduisait toujours de nuit.

Résultat

Les habitudes de conduite ont été analysées. L’acuité visuelle et le champ visuel binoculaire ont été comparés aux normes françaises et européennes. Treize patients (65 %) conduisaient encore sur autoroute, et 5 (25 %) de nuit. Sept patients (35 %) étaient en dessous des minimums légaux d’acuité ou de champ visuel.

Conclusion

Les patients glaucomateux semblaient autoréguler leur mode de conduite en évitant les situations potentiellement difficiles. Une nouvelle étude sur une plus importante cohorte de patients serait intéressante pour rechercher s’il existe des corrélations statistiques entre la sévérité de la baisse d’acuité visuelle, l’atteinte des champs visuels et l’arrêt de la conduite automobile.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Driving habits, Esterman visual field test, Glaucoma, Driving ability, Vision

Mots clés : Conduite, Champ visuel Esterman, Glaucome, Aptitude à la conduite, Vision


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 4

P. 235-241 - avril 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Mécanismes de plasticité saccadique chez les patients atteints de maladie de Parkinson
  • L. Abouaf, M. Panouillères, S. Thobois, V. Majerova, A. Vighetto, D. Pélisson, C. Tilikete

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.