Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Physiologie du pancréas exocrine - 17/04/12

[7-007-A-40]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(12)59709-3 
M. Dufresne  : Docteur en sciences, directrice de recherche Inserm
Inserm UMR1037, Centre de recherche en cancérologie de Toulouse, Université Paul Sabatier, équipe Marqueurs et cibles pour les biothérapies des cancers digestifs, CHU Rangueil, bat L3, BP 84225, 31432 Toulouse cedex 4, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le pancréas est une glande à la fois exocrine et endocrine. La fonction du pancréas exocrine est de sécréter les enzymes digestives, l'eau et les électrolytes dans le duodénum pour assurer la dégradation des aliments en oligopeptides, oligosaccharides et monoglycérides qui sont absorbés par l'intestin. Le pancréas, qui est l'organe qui synthétise le plus de protéines, a servi de modèle pour l'étude des mécanismes de synthèse, de transport, d'exocytose des protéines et celle des voies de signalisation régulant leur sécrétion. Les neurotransmetteurs et hormones stimulant la sécrétion, les médiateurs intracellulaires et les mécanismes moléculaires de la sécrétion les plus récemment identifiés sont présentés. Au cours du développement embryonnaire, l'induction séquentielle et l'action régulée de nombreux facteurs et signaux permettent la différenciation de tous les types cellulaires qui composent le pancréas. Le rôle de ces facteurs est maintenant connu grâce aux modèles murins transgéniques. On dispose cependant de données encore incomplètes sur la formation du pancréas exocrine. Une découverte majeure de la dernière décennie a été la démonstration qu'à l'âge adulte, les cellules pancréatiques différenciées sont en fait très plastiques. Cette propriété pourrait permettre de comprendre comment débute l'adénocarcinome pancréatique et ouvre également de nouvelles perspectives pour le traitement du diabète.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sécrétion, Enzymes digestives, Métaplasie, Cholécystokinine, Granule de zymogène, Pancreas transcription factor 1


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Sécrétion biliaire
  • S. Erlinger
| Article suivant Article suivant
  • Métabolisme des xénobiotiques
  • A.J. Krol, P. Beaune, I. de Waziers, M.-A. Loriot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.