Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lecture critique des nouvelles recommandations américaines sur le suivi ophtalmologique des patients traités par hydroxychloroquine (Plaquénil®) - 24/04/12

Doi : 10.1016/j.revmed.2011.10.012 
N. Costedoat-Chalumeau a, , I. Ingster-Moati b, G. Leroux a, C. Fardeau c, O. Benveniste a, C. Simon c, B. Bodaghi c, J.-C. Piette a
a Service de médecine interne, centre de référence national pour les lupus et le syndrome des antiphospholipides, CHU Pitié-Salpêtrière, AP–HP, université Paris VI, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 
b Service d’ophtalmologie, hôpital Necker, AP–HP, université Paris-7-Diderot, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 
c Service d’ophtalmologie, AP–HP, CHU Pitié-Salpêtrière, université Paris VI, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Des recommandations sur la surveillance ophtalmologique des patients sous hydroxychloroquine (HCQ) au long cours, révisées par rapport à celles de 2002, viennent d’être publiées par l’American Academy of Ophthalmology. Ces révisions ont été effectuées à la lumière des nouvelles données sur la prévalence de la toxicité rétinienne et la sensibilité des nouvelles techniques diagnostiques. Les examens suivants ne font plus partie de la liste des techniques de dépistages acceptables : la grille d’Amsler, la vision des couleurs, l’angiographie à la fluorescéine, l’électrorétinogramme en champ total et l’électro-oculogramme. La surveillance repose sur l’examen ophtalmologique avec fond d’œil associé à un champ visuel des dix degrés centraux automatisé et, si possible, à un examen complémentaire objectif de la zone maculaire : électrorétinogramme multifocal et/ou clichés en auto-fluorescence du fond d’œil et/ou tomographie de cohérence optique domaine spectral. Le dépistage doit comporter un examen de référence, puis un examen annuel qui doit démarrer au maximum cinq ans après le début du traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

New recommendations for screening of hydroxychloroquine retinopathy, updating those of 2002, have been recently published by the American Academy of Ophthalmology. These recommendations have been necessary because of new knowledge about the prevalence of toxicity and because of improved screening tools. Amsler grid testing, color vision testing, fluorescein angiography, full-field electroretinogram, and electro-oculogram are no longer recommended. It is now recommended to perform fundus examinations with 10-2 automated fields, and whenever possible, at least one objective test including multifocal electroretinogram, fundus autofluorescence or spectral domain optical coherence tomography (SD-OCT). A baseline examination is advised as a reference and then, annual screening should be initiated no later than 5 years after starting hydroxychloroquine therapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hydroxychloroquine, Lupus systémique, Rétinopathie

Keywords : Hydroxychloroquine, Systemic lupus erythematosus, Retinopathy


Plan


© 2011  Société nationale française de médecine interne (SNFMI). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 5

P. 265-267 - mai 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Purpura thrombotique thrombocytopénique et autres syndromes de microangiopathie thrombotique au cours de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine
  • L. Gilardin, S. Malak, Y. Schoindre, L. Galicier, A. Veyradier, P. Coppo
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des lymphœdèmes des membres
  • S. Vignes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.