Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Embolie gazeuse cérébrale consécutive à un pneumothoraxchez une patiente en aide inspiratoire - 01/01/00

P.  Cavadore,  G.  Brunat,  P.F.  Perrigault,  P.  Colson

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Une patiente de 20 ans a été admise en réanimation pour polytraumatisme secondaire à un accident de la voie publique. Le bilan lésionnel associait un traumatisme facial avec hématome péri-orbitaire bilatéral, sans lésion neurologique à la tomodensitométrie, des lésions abdominales avec contusion hépatique et splénique ainsi que plusieurs fractures des membres. L'examen neurologique initial était normal et la stabilité des lésions abdominales permettait de réaliser différentes interventions orthopédiques à j3. Des troubles de la conscience apparaissaient 24 heures après l'intervention, évoluant rapidement vers un coma réactif avec des signes de décérébration. La tomodensitométrie cérébrale montrait des images hypodenses disséminées, compatibles avec une embolie gazeuse cérébrale et la radiographie du thorax un pneumothorax droit sous tension. Malgré l'absence d'oxygénothérapie hyperbare, l'évolution a été rapidement favorable après drainage du pneumothorax, avec disparition des images gazeuses 48 heures plus tard et restauration de l'état neurologique antérieur. Des coupes coronales de l'étage cérébral antérieur et moyen, réalisées sept jours plus tard, n'ont montré qu'une fracture du plancher de l'orbite associée à une pneumatocèle intra-orbitaire.

Mots clés  : embolie gazeuse cérébrale ; pneumothorax ; ventilation mécanique.

Abstract

A 20-year-old woman was admitted to the ICU following a road traffic accident. She had a periorbital haematoma with a normal cerebral state on CT-scan, intrahepatic and intratrasplenic haematomas and several fractures of the limb that were fixed on day 3. Twenty-four hours later, she developed a cough with symptoms of decerebration The head CT-scan showed diffuse pneumocephalus suitable with cerebral air embolism and the chest X ray a right tension pneumothorax. A chest tube was inserted. Despite the lack of hyperbaric oxygen therapy the patient recovered fully. The pneumocephalus disappeared totally after 48 hours. Seven days later, CT-scan of the head with coronal slides showed an orbital floor fracture associated with an intra-orbital aerocele.

Mots clés  : cerebral arterial air embolism ; pneumothorax ; mechanical ventilation.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 4

P. 249-252 - avril 2000 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.