Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge du traumatisé crânien sévère durant les 24 premières heures. Quelles thérapeutiques spécifiques? - 01/01/00

F.  Damas,  P.  Hans

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le traitement spécifique du traumatisé crânien sévère s'adresse aux mécanismes locaux et systémiques de la lésion secondaire. Des recommandations récentes pour une bonne pratique clinique établissent clairement les grands principes et le rôle des principales mesures thérapeutiques. Les corticoïdes n'ont actuellement pas d'indication dans le traitement du traumatisme craniocérébral. Le mannitol est l'agent osmotique de premier choix, tandis que les barbituriques sont réservés aux cas d'hypertension intracrânienne réfractaire. La place de l'hypothermie reste à définir. En revanche, l'hyperventilation optimisée, l'hypertension systémique induite et le traitement vasoconstricteur, tous trois controversés, sont les mieux employés lorsqu'ils sont guidés par un monitorage multimodal. Le traitement spécifique des mécanismes locaux de la lésion secondaire fait l'objet de nombreuses recherches qui ne débouchent pas encore sur des traitements prometteurs.

Mots clés  : traumatisme crânien ; thérapeutiques.

Abstract

Management of the severely head-injured patient within the first 24 hours. Specific therapeutic measures.

Intracranial and systemic mechanisms of the secondary brain lesion are the targets of specific therapy for the head-injured patient. Recommendations for good clinical practice have recently defined the role of the main therapeutic measures. There is no indication for corticosteroids in head injury. Mannitol is the first-choice therapy for increased intracranial pressure, and barbiturates are still considered as a rescue therapy in case of refractory intracranial hypertension. The place of hypothermia remains to be defined. Although controversial, optimized hyperventilation, induced systemic hypertension and vasoconstrictive therapy are optimally used under multimodal monitoring. New therapeutic perspectives, aimed at controlling biochemical disorders at a cellular level, are under investigation, but are still inconclusive at the present time.

Mots clés  : head trauma ; therapeutics.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 4

P. 326-332 - avril 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Remplissage vasculaire au cours des 24 premières heures après traumatisme crânien grave
  • N. Bruder, F. Gouvitsos
| Article suivant Article suivant
  • Shunt ventriculo-péritonéal et épanchement pleural
  • C. Di Roio, C. Mottolese

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.