Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Course diaphragmatique après bloc inter-sterno-cléido-mastoïdien, en fonction du site d'injection - 01/01/00

F.  Petitfaux 1 ,  C.  Pham-Dang 1 ,  B.  Dupas 2 ,  C.  Camps 3 ,  E.  Blanche 1 ,  E.  Legendre 1 ,  M.  Pinaud 1

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif : Expliquer le caractère inconstant de la parésie hémidiaphragmatique après bloc inter-sterno-cléido-mastoïdien (inter-SCM).

Type d'étude : Étude prospective, comparative, en simple aveugle.

Patients : 16 patients de classe ASA 1-2.

Méthodes : Évaluation de la parésie diaphragmatique après bloc inter-SCM par un radiologue ignorant la technique et le côté opéré. Détermination de la course diaphragmatique (CD) sur des clichés thoraciques pris en double exposition, en phases pré- et postopératoires (CD pré, CD post) du côté homolatéral et controlatéral. Tous les patients ont reçu un mélange adrénaliné de 20 mL de bupivacaïne à 0,5 % et de 20 mL de lidocaïne à 2 %, injecté par l'aiguille de stimulation, ou par le cathéter, après contrôle radiologique de sa position. Ils ont été répartis en deux groupes équilibré. Groupe 1 : injection via l'aiguille après obtention d'une flexion digitale à la stimulation, ou via le cathéter en position infraclaviculaire ; groupe 2 : injection via l'aiguille après contraction du deltoïde ou du biceps, ou via le cathéter en position susclaviculaire.

Résultats : Tous les patients ont eu un bloc satisfaisant. Du côté opéré, la course diaphragmatique était diminuée après réalisation du bloc dans le groupe 2 (P < 0,001), alors qu'elle n'était pas diminuée dans le groupe 1.

Conclusion : La parésie diaphragmatique est évitable si l'anesthésique local est injecté par l'aiguille après obtention d'une flexion des doigts, ou par un cathéter en position infraclaviculaire.

Mots clés  : inter-SCM ; parésie diaphragmatique.

Abstract

Objective: To evaluate the incidence of the hemidiaphragmatic paresis after inter Sterno-Cleido-Mastoid (inter-SCM) block.

Study design: Prospective, comparative, single blind study.

Patients: 16 patients ASA I-II.

Methods: The diaphragmatic paresis was mesured by a radiologist unaware of the technique used and operated side. It was determined by the diaphragmatic excursion (DE) on double-exposure chest radiography, obtained preoperatively and postoperatively (DE-pre, DE-post) for the ipsilateral and controlateral side of the inter-SCM block. All the patients were given 20 mL 0.5% bupivacaine plus 20 mL 2% lidocaine both with epinephrine. These anesthetics were injected via the stimuling needle or via the catheter after opacified radiological control of the catheter position. The patients were divided into 2 groups. Group 1: injection via the needle after eliciting flexion of fingers, or via a catheter into infraclavicular position ; group 2: injection via the needle after eliciting contraction of deltoid, or elbow flexion, or via a supraclavicular catheter.

Results: All the patients had satisfactory block. The ipsilateral DE was decreased after injection of anesthetics in group 2 (P < 0.001) while it remained unchanged in groupe 1.

Conclusion: The diaphragmatic paresis is avoidable with the inter-SCM block if and only if the anesthetic solution is injected via the needle after stimulating flexion of fingers or via a catheter into infraclavicular position.

Mots clés  : SCM block ; diaphragmatic paresis.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 7

P. 517-522 - août 2000 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.