Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le vitré du myope : quelles anomalies importantes peut-on déceler en périphérie ? - 09/05/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.02.006 
J.-P. Berrod , I. Hubert
Service ophtalmologie, hôpitaux de Brabois, CHU Nancy, rue du Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La périphérie vitréo-rétinienne du myope peut présenter des anomalies dont la fréquence et la sévérité sont corrélées à la longueur axiale du globe. Il s’agit du blanc sans pression, du givre, des palissades, des migrations pigmentaires ou de la dégénérescence pavimenteuse. Parfois on retrouve des trous ronds atrophiques, des déchirures, ou un rétinoschisis dégénératif dont le diagnostic différentiel avec un décollement de rétine à progression lente est établi sur le caractère absolu du scotome. La présence de rubans vitréens périphériques, de migrations pigmentaires, de trous, associés à une liquéfaction du vitré central et une dysmorphie faciale doit faire penser à la maladie de Stickler et son risque de décollements de rétine bilatéraux récidivants. Il faut évoquer un rétinoschisis lié à l’X en présence de kystes rétiniens temporaux ou inférieurs avec larges déhiscences entre les axes vasculaires chez un garçon malvoyant porteur d’une maculopathie kystique. L’examen de la périphérie du fond d’œil doit être systématique après 40ans chez le myope afin de faire le bilan des lésions pouvant se compliquer de décollement de rétine. Il est plus important d’informer le patient des signes de décollement postérieur du vitré ainsi que de décollement de rétine qui sont les vraies indications à consulter rapidement plutôt que de réaliser des examens réguliers et rapprochés chez un patient asymptomatique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Vitreoretinal periphery in myopic eyes may present abnormalities whose frequency and severity are correlated with axial elongation of the eye: white-without-pressure, lattice degeneration, pigmentary degeneration, and paving stone degeneration. Sometimes one can find atrophic round holes, retinal breaks, or retinoschisis whose differential diagnosis with slow progressive retinal detachment can be made on the presence of an absolute field defect. The presence of peripheral vitreous strands, pigmentary migrations, holes, associated with extensive liquefaction of the central vitreous body and facial dysmorphy are symptomatic of Stickler syndrome often complicated with bilateral retinal detachments. Congenital hereditary retinoschisis should be raised in the presence of temporal and inferior bullous detachment of a thin inner layer of the retina associated with large multiple holes in a boy with poor vision and cystic macular changes. Examination of peripheral retina should be systematic after the age of 40 in myopic patients to specify the presence of abnormalities predisposing to retinal detachment. It is more important to inform the patient of posterior vitreous detachment or retinal detachment symptoms, a true emergency situation, rather than to suggest regular and repeated consultations in the nonsymptomatic eye.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Myopie, Palissade, Migrations pigmentaires, Blanc sans pression, Dégénérescence pavimenteuse, Trou rond atrophique, Déchirure rétinienne, Décollement de rétine

Keywords : Myopia, Lattice degeneration, Pigmentary degeneration, White-without-pressure, Paving stone degeneration, Atrophic round hole, Retinal break, Retinal detachment


Plan


 Entretiens annuels d’ophtalmologie, mai 2008, 114e congrès de la Société française d’ophtalmologie, Paris.


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 5

P. 378-386 - mai 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le vieillissement du vitré
  • P. Gastaud, V. Paoli, A. Freton
| Article suivant Article suivant
  • La chirurgie du vitré évolue-t-elle ?
  • Y. Le Mer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.