Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparison of gaseous cryotherapy with more traditional forms of cryotherapy following total knee arthroplasty - 09/05/12

Doi : 10.1016/j.rehab.2012.03.004 
C. Demoulin a, , b , M. Brouwers a, S. Darot a, P. Gillet c, J.-M. Crielaard a, b, M. Vanderthommen a, b
a Department of Motricity Sciences and Rehabilitation, Liège University, Allée des Sports 4, 4000 Liege, Belgium 
b Department of Physical Medicine and Rehabilitation, Liège University Hospital (CHU), Liege, Belgium 
c Department of Orthopaedic Surgery, Liège University Hospital (CHU), Liege, Belgium 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

The aim of this study was to assess the efficacy of gaseous cryotherapy following total knee arthroplasty (TKA) and to compare it to routinely used strategies for applying cold therapy.

Patients and methods

Sixty-six patients undergoing primary unilateral TKA were randomized into three groups and received “gaseous cryotherapy (GC)”, “cold pack” and “cryocuff” applications, respectively throughout the hospital stay. Primary outcomes (knee pain intensity, mobility and girth measurements) were recorded on preoperative day 1 as well as on postoperative day (POD) 7. Cutaneous temperature of the knee sides were also measured on POD7 just before and immediately after cold application.

Results

Although skin temperature dropped to 14°C following GC versus 22 to 24°C for the other two applications (P<0,05), the three groups did not differ at POD7 regarding the three primary outcomes. No adverse effects were observed with any of the ways of application.

Conclusions

Gaseous cryotherapy was not more beneficial than routinely used strategies for applying cold therapy. Further studies with larger sample size and with a more frequent and closer gaseous cryotherapy applications are needed to confirm our results.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Évaluer l’efficacité de la cryothérapie gazeuse après prothèse totale de genou (PTG) et la comparer à des modalités traditionnelles d’application thérapeutique du froid.

Patients et méthodes

Soixante-six patients programmés pour une PTG unilatérale primaire ont été randomisés en trois groupes qui ont bénéficié respectivement de « cryothérapie gazeuse » (CG), d’un « cold pack » et du « cryocuff » au cours de leur période d’hospitalisation. L’intensité de la douleur et les mesures périmétriques, et de mobilité du genou, qui constituaient les variables principales, ont été enregistrées la veille de l’intervention chirurgicale ainsi que septjours après l’intervention (J+7). La température cutanée du genou a également été mesurée dans les trois groupes à J+7, juste avant et après l’application du froid.

Résultats

Bien que la température cutanée ait chuté jusqu’à 14°C suite à la CG versus 22 à 24°C pour les deux autres formes d’application (p<0,05), les trois groupes expérimentaux ne différaient pas significativement à J+7 en termes d’intensité de la douleur, de mobilité et de mesures périmétriques. Aucun effet secondaire n’a été observé au sein des trois groupes expérimentaux.

Conclusions

La cryothérapie gazeuse ne s’est pas révélée plus efficace que des modalités traditionnelles d’application thérapeutique du froid. Des études complémentaires sur des échantillons plus larges, avec une application plus fréquente et une pulvérisation plus proche, sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cryotherapy, Cold, Total knee replacement, Pain, Mobility

Mots clés : Cryothérapie, Froid, Prothèse genou, Douleur, Mobilité


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 55 - N° 4

P. 229-240 - mai 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effects of a customized biomechanical therapy on patients with medial compartment knee osteoarthritis
  • M. Drexler, A. Elbaz, A. Mor, R. Debi, E.M. Debbi, A. Haim, R. Lador, M. Salai, G. Segal
| Article suivant Article suivant
  • Reproducibility of the time to peak torque and the joint angle at peak torque on knee of young sportsmen on the isokinetic dynamometer
  • P.-L. Bernard, M. Amato, F. Degache, P. Edouard, S. Ramdani, H. Blain, P. Calmels, P. Codine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.