Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les facteurs de risque de la mortalité périnatale dans la ville de Lubumbashi en République démocratique du Congo - 08/06/12

Doi : 10.1016/j.respe.2011.10.007 
A.M. Ntambue a, , P. Donnen c, d, M. Dramaix-Wilmet b, c, F.K. Malonga a
a École de santé publique, université de Lubumbashi (ESP/UNILU), Lubumbashi, République démocratique du Congo 
b Département de biostatistique, université Libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique 
c Centre scientifique et médical de l’université Libre de Bruxelles pour ses activités de coopération (CEMUBAC), Bruxelles, Belgique 
d Département d’épidémiologie et de médecine préventive, école de santé publique, université Libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background

The aim of this study is to establish factors explaining perinatal death rates in the city of Lubumbashi.

Methods

We have carried out a case controlled study in the maternity ward of Jason Sendwe hospital. Perinatal death cases have been compared to those of surviving newborn children among parturient women in the course of 2008. Sociodemographic characteristics, maternal morbidity, children’s typical features, have been studied as independent variables. Their effect on perinatal mortality has been assessed using an adjusted odds ratio value at a 5% confidence interval and a logistic regression model.

Results

In total, we considered 2279 births (mother and child pairs) for our study. Among these were 415 perinatal mortality cases and 1864 control cases. After adjustment for several parameters, household chores (AOR=1.8; 95% IC=1.2–2.9), multiple pregnancies (AOR=1.9; 95% IC=1.2–2.9), malaria (AOR=1.4; 95% IC=1.1–1.8), primiparity (AOR=1.7; 95% IC=1.3–2.4), stillbirth (AOR=5.2; 95% IC=2.5–11.0) and prematurity (AOR=2.9; 95% IC=1.5–5.5) in previous pregnancies, onset of antepartum ferver (AOR=3.0; 95% IC=1.2–7.3) and antepartum hemorrhage (AOR=6.8; 95% IC=3.1–15.0), lack of fetal motions near delivering time, dystocias (AOR=2.0; 95% IC=1.3–3.0), low birthweight (AOR=15.7; 95% IC=11.2–22.0), very low birthweight (AOR=49.0; 95% IC=28.6–85.1) and foetal macrosomia (AOR=3.5; 95% IC=1.8–7.0) were the main factors explaining perinatal mortality.

Conclusion

Perinatal mortality in Lubumbashi remains associated with several avoidable factors. Basic and emergency obstetrical-neonatal care (B-EMONC) should be improved. Significant efforts should be made in this direction. Perinatal audits should be established for a good heath care quality follow-up. Obstetrical care should be offered as a continuum in order to facilitate communication between the different caregivers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Position du problème

Cette étude s’est assignée l’objectif de déterminer les facteurs qui expliquent la mortalité périnatale (MP) dans la ville de Lubumbashi.

Méthodes

Nous avons réalisé une étude cas témoins à la maternité de l’hôpital général de référence Jason Sendwe. Les cas de décès périnatals ont été comparés aux nouveau-nés survivants parmi les parturientes reçues à la maternité du dit hôpital au cours de l’année 2008. Les caractéristiques sociodémographiques, les antécédents génésiques, la morbidité maternelle, les caractéristiques du nouveau-né ont été recherchées dans les dossiers des couples mère-enfants et étudiés comme variables indépendantes. Leur influence sur la MP a été évaluée par les valeurs des OR ajustés par la régression logistique au seuil critique de 5 %.

Résultats

Au total, 2279 couples mère-enfants ont été retenus pour cette étude dont 415 décès périnatals et 1864 témoins. Dans la régression logistique, il s’est dégagé que le travail ménager (ORA=1,8 ; IC 95 %=1,2–2,9), la grossesse multiple (ORA=1,9 ; IC 95 %=1,2–2,9), le paludisme (ORA=1,4 ; IC 95 %=1,1–1,8), la primigestité (ORA=1,7 ; IC 95 %=1,3–2,4), la mortinatalité (ORA=5,2 ; IC 95 %=2,5–11,0) et la prématurité (ORA=2,9 ; IC 95 %=1,5–5,5) à la grossesse précédente, la survenue de la fièvre (ORA=3,0 ; IC 95 %=1,2–7,3) et de l’hémorragie avant l’accouchement (ORA=6,8 ; IC 95 %=3,1–15,0), l’absence des mouvements fœtaux en fin de grossesse, les dystocies (ORA=2,0 ; IC 95 %=1,3–3,0) le faible poids (ORA=15,7 ; IC 95 %=11,2–22,0) et le très faible poids de naissance (FPN) (ORA=49,0 ; IC 95 %=28,6–85,1), la macrosomie fœtale étaient des facteurs explicatifs de la MP.

Conclusion

La MP à Lubumbashi est associée à plusieurs facteurs évitables. La qualité des soins obstétricaux de base et des soins obstétricaux et néonatals d’urgence (SONU) devrait être améliorée. Les audits périnatals devraient être instaurés pour le suivi de la qualité des soins. Les soins obstétricaux devraient être offerts dans une approche de continuum en vue de faciliter la communication entre différents niveaux et services de prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Perinatal mortality, Stillbirth, Early neonatal mortality, Case controlled study

Mots clés : Mortalité périnatale, Mortinatalité, Mortalité néonatale précoce, Étude cas témoins


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 3

P. 167-176 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les grises réalités du dépistage en population
  • J. Coste, J.-C. Carel, P. Autier
| Article suivant Article suivant
  • Le programme de médicalisation du système d’information (PMSI) – processus de production des données, validité et sources d’erreurs dans le domaine de la morbidité maternelle sévère
  • A.A. Chantry, C. Deneux-Tharaux, G. Bal, J. Zeitlin, C. Quantin, M.-H. Bouvier-Colle, pour le groupe GRACE 1

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.